Catégorie : Disney +

Disney va se concentrer sur le streaming et mettre les cinémas en veilleuse.

Le streaming vidéo est en plein essor et The Walt Disney Company voit également un énorme potentiel dans ce segment. Dans le cadre de la réorganisation, le studio de cinéma souhaite se concentrer principalement sur ses plateformes de streaming vidéo.

En 2019, Disney est devenu le premier studio de cinéma à réaliser plus de 10 milliards de dollars en entrées de cinéma dans le monde. On estime que Disney a reçu environ 50 à 60 % de cette somme, le reste restant dans les caisses des exploitants de cinéma. Ce n’est pas exactement un petit montant. De plus, cette année sera l’une des pires de tous les temps pour les cinémas. Dans la plupart des pays du monde, les cinémas restent fermés ou font l’objet de restrictions. Pour cette raison, les studios reportent les grandes premières, tandis que certains films passent directement sur Internet plutôt que sur grand écran.

C’est également le cas de Disney, qui a sorti ou prévoit de sortir récemment Mulan, Hamilton et Soul sur sa plateforme Disney+. Du moins dans les pays où le service est actuellement disponible comme la France. Ce n’ai pas gratuit, bien sûr, et les téléspectateurs doivent payer 8,99 € (prix de l’abonnement). Disney a maintenant annoncé une réorganisation qui mettra l’accent sur le streaming en ligne comme canal principal. Jusqu’à présent, les cinémas ont été la priorité du studio. Le segment du “divertissement à domicile” a dépassé les cinémas au niveau mondial pour la première fois en 2016 et a continué à croître sur le long terme principalement grâce au streaming vidéo.

En revanche, les ventes de disques traditionnels, y compris les disques Blu-ray, ont connu une tendance à la baisse sur le long terme. Il a récemment été rapporté que Disney allait arrêter de sortir les titres du catalogue (c’est-à-dire les plus anciens) sur Blu-ray. Cependant, de nouveaux films continueront à sortir sur disque. Bob Chapek, directeur de The Walt Disney Company, n’attribue pas la réorganisation à la crise actuelle du coronavirus. L’accent principal mis sur la diffusion en continu allait se produire tôt ou tard de toute façon, a-t-il dit, bien que la pandémie de COVID-19 ait sans aucun doute accéléré la transition.

Disney propose actuellement plusieurs plateformes de vidéo en continu, dont Disney+, Hulu et ESPN+, qui comptent ensemble plus de 100 millions d’abonnés. L’année dernière encore, Disney+ a dépassé la barre des 60 millions d’abonnés et devrait s’étendre à d’autres régions. Des détails supplémentaires sur la réorganisation seront annoncés par la société en 2021