The Dropout : La nouvelle série sur Disney+ analyse des 3 premiers épisodes !

The Dropout : La nouvelle série sur Disney+ analyse des 3 premiers épisodes !

La mini-série dramatique sortie sur Disney+ le 3 mars 2021 connaît déjà un bon départ.

Il ne s’agit pas d’informations technologiques, mais des objectifs et des défauts d’une jeune femme spéciale !

Le premier épisode de The Dropout commence par une interview filmée d’Elizabeth Holmes, qui fait l’objet d’une enquête sur les failles de sécurité de sa société technologique, Theranos. Grâce à des flashbacks, nous voyons comment tout a commencé. Elizabeth, une lycéenne, rêve de changer le monde avec une invention originale. Heureusement pour elle, elle a été acceptée à l’université de Stanford pour poursuivre son objectif.

Au départ, les motivations et le caractère de la véritable Elizabeth Holmes restent un mystère. Cependant, The Dropout met en scène son histoire unique, créant un protagoniste sympathique et dynamique. La performance d’Amanda Seyfried réussit à saisir les différences subtiles de la personnalité de Holmes. Elle a de grands rêves et semble inarrêtable.


Le deuxième épisode est plus sérieux que le premier. Nous voyons progressivement l’idée d’Elizabeth se concrétiser.

Dans le deuxième épisode de The Dropout, nous apprenons à connaître un peu plus les autres personnages. Edmond Ku, un ingénieur de famille, est choisi par Rakesh, l’ancien camarade de classe d’Elizabeth, pour travailler dans l’entreprise. Elizabeth engage Edmond, Rakesh et le chimiste renommé Ian Gibbons pour créer une machine pour son idée, le RDX Metabolic Profiler. Le code éthique de Theranos est remis en question alors qu’Elizabeth cherche à trouver des investissements auprès de sociétés pharmaceutiques pour son produit. Son désespoir la conduit à une arnaque, en partie compréhensible, en partie horrible.

Jusqu’à présent, la série a présenté Elizabeth comme une personne ambitieuse et pragmatique, qui fait face aux situations alors qu’elle tente de créer son entreprise. C’est une femme dans un environnement d’hommes. Elle est donc appelée à affronter d’autres obstacles. The Dropout dépeint la misogynie dans le secteur de l’investissement, car « la fin justifie les moyens » dans le cas d’Elizabeth.

the dropout téléphone

L’épisode 3 de The Dropout se déroule en juin 2007. En route pour acheter un iPhone, Sunny est arrêté pour un contrôle « aléatoire » à l’aéroport. Les iPhones viennent de sortir et font un tabac. Elizabeth Holmes rencontre la femme qui les a conçus, Ana Arriola. Elizabeth convainc Ana de quitter Apple pour Theranos, arguant que des outsiders comme eux doivent unir leurs forces.

Dans l’épisode 3 de The Dropout, les conflits se répètent : La machine à tester le sang ne fonctionne pas et Elizabeth ment pour gagner du temps. Theranos est en danger et le cycle se répète. Tous les défauts de la série sont compensés par le développement d’Elizabeth et la performance de Seyfried. le final captivant crée une belle symétrie dans les 3 premiers épisodes, et établit le rôle de Naveen Andrews (Sunny). j’ai hâte de voir le développement des personnages à mesure que The Dropout raccourcit.

Lire aussi : Votre horoscope du Lundi 7 Mars 2022

la bande annonce :

 

 

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.