L’essentiel à connaître sur le Plan Comptable Général (PCG)

Qu’est ce qu’un plan comptable général ?

La comptabilité est un outil qui permet d’effectuer une meilleure gestion des entreprises et de leurs finances. Elle se base sur l’utilisation de documents et règlements pour venir à bout des questions financières. Le Plan Comptable Général en abrégé PCG est un l’un des outils financiers utilisés par de nombreuses entreprises en France. Pour votre comptabilité, cliquez ici : https://www.erecapluriel.fr/

Qu’est-ce que le PCG?

Le Plan Comptable Général (PCG) est un outil efficace et indispensable utilisé par les entreprises en France. Il contient les règles relatives à la gestion des comptes des entreprises domiciliées sur le territoire français. C’est à partir de lui que les entreprises arrivent à établir leurs comptes de résultats, rapports, annexes et bilans annuels.

Le PCG rappelle aux entreprises, les exigences comptables liées aux notions de bilan, de passif et d’actif, de charges, de résultats, de produits. Il présente également la structure des comptes et met l’accent sur des règles spécifiques de comptabilisation. Avec l’utilisation de cet outil comptable, chaque entreprise ne perd pas de vue, les différentes règles et principes liés à la comptabilité.

Comment se présente le Plan Comptable Général ?

Au départ constitué de neuf classes, il ne comprend que 8 classes, car la neuvième classe celle de la comptabilité analytique est un peu complexe.

Lire aussi =>  Qu'est-ce qu'un panneau solaire Plug and Play ? Notre avis

Classe 1 et classe 2

La classe 1 correspond aux comptes des capitaux tandis que la classe 2 est relative aux comptes d’immobilisations. Au sein de la classe 1, il est rencontré les capitaux propres, les emprunts, les dettes rachetées, les provisions et les comptes de liaisons des établissements et sociétés en participation.

Au sein de la classe 2, il est question des immobilisations corporelles, incorporelles, de mise en concession et des immobilisations en cours. Les comptes d’amortissement, de créances et les comptes de dépréciations sont aussi abordés.

Classe 3 et classe 4

La classe 3 est liée aux comptes des Stocks et en-cours. Elle aborde les en-cours de biens de production, les matières premières, les stocks de produits, de marchandises et ceux provenant des immobilisations. Les comptes de dépréciations y sont abordés.

La classe 4 est pour sa part relative aux comptes de tiers. Ces derniers abordent les comptes des fournisseurs, des clients, du personnel, des débiteurs et créditeurs.

Classe 5 et classe 6

La 5 s’intéresse aux comptes financiers pendant que la classe 6 aborde les comptes de charges. La catégorie 5 se penche sur les banques, les établissements financiers et les valeurs mobilières de placement. Les comptes de caisse et des instruments de trésorerie y sont également présentés.

La catégorie 6 se rattache aux comptes d’achats, de services extérieurs, d’impôts taxes et versements. Les dotations, les charges financières et les charges du personnel sont aussi prises en compte.

Classe 7 et classe 8

Les comptes de produits sont regroupés dans la classe 7. Ils sont liés à la gestion des produits de même nature. Les comptes spéciaux sont regroupés dans la classe 8. Il s’agit de ceux liés au bilan d’exercice,

Lire aussi =>  Comment obtenir plus de followers sur Facebook ?

Comment se servir du Plan Comptable Général (PCG) ?

L’utilisation du PCG nécessite la maîtrise des différentes classes de comptes. Chaque classe est divisée en des sous classes de deux chiffres comme code de référence. Ces sous-classes sont à leur tour, constituées de sous-classes à trois chiffres et ainsi de suite. La lecture se fait sur la base du code lié à chaque classe de compte. Le Plan Comptable Général participe à une bonne gestion de la comptabilité d’une entreprise. 

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *