Comment ouvrir un bar à chicha ?

Comment ouvrir un bar à chicha ?

Pour ouvrir un bar, un restaurant ou encore un débit de boissons, il y a des recommandations du gouvernement à respecter. Il en n’est de même pour l’ouverture d’un bar à chicha. Ces recommandations ne sont rien d’autres que les normes concernant ce type d’établissement ou d’activité, la licence pour un bar à chicha et le respect de la réglementation concernant la vente de tabac. Bien évidemment, si vous ne connaissez rien par rapport à cette règlementation, voici ce qu’elle dit et ce que vous devez faire si vous comptez ouvrir un bar à chicha.

local à chicha

Quel est le business plan à adopter pour ouvrir un bar à chicha ?

L’ouverture d’un bar à narguilé est considérée comme l’ouverture d’une entreprise et pour ouvrir une entreprise dans les règles de l’art, il vous faut faire une étude de marché et élaborer un business plan. Votre business plan pour cette activité vous permettra d’évaluer entre autres la rentabilité de votre entreprise et les risque que court cette dernière. Pour ce fait, votre plan de business doit comporter :

  • Le budget que vous voulez consacrer à votre entreprise,
  • La description de votre projet,
  • Vos prévisions en matière de résultat.

Le business plan va non seulement estimer la rentabilité de votre projet, mais il va aussi vous permettre de trouver facilement du financement pour le démarrage de votre entreprise. Votre business plan vous permettra aussi de mieux communiquer avec d’éventuelles partenaires de votre entreprise et aussi de mieux la gérer pour éviter une éventuelle faillite. Toujours parlant de votre plan d’affaires, il est recommandé de faire sa mise à jour de temps en temps en fonction de l’évolution de votre activité.

Lire aussi =>  Comment faire connaître son entreprise dès la rentrée ?

Quelle est la licence à avoir pour un bar à chicha ?

Pour être autorisé à vendre du tabac sous toutes ses formes dans votre établissement, vous devez disposer d’une licence comme toute entreprise légale. Il peut s’agir d’une licence III, IV ou encore celle qui permet de faire la création d’un restaurant. Pour ce faire vous devez vous rendre à la mairie de votre lieu de résidence ou de la ville où vous comptez installer votre business. Là, vous ferez une déclaration de l’ouverture de votre bar à narguilé. Cette déclaration doit être faite 15 jours avant la date que vous aviez prévue pour démarrer les activités.

La licence IV est fortement recommandée si vous désirez vendre du tabac dans votre établissement. Quant à la licence III, elle vous permet de vendre des alcools allant jusqu’à 18 degrés. La licence restaurant vous permet juste de vendre des boissons alcoolisées pour accompagner les repas. Il faut qu’elle soit en vigueur pour vous être utile. Et pour son entrée en vigueur, vous devez disposer d’un permis d’exploitation. Pour être en possession de ce permis, il vous faut suivre une formation sur son acquisition et son exploitation.

Clients dans profitant du service chicha

Quelles sont les normes à respecter concernant l’établissement ?

Aux yeux des autorités, tout établissement public est considéré comme non-fumeur. Dans ce cas pour ouvrir un bar à chicha, il vous faut respecter certaines règles et avoir des compétences qui faciliteront votre business. La première règle à respecter est que vous devez disposer d’un fumoir qui ne doit pas occuper plus 20 % de la superficie de votre établissement. Mieux, ce dispositif ne doit pas être installé sur une superficie qui dépasse 35 m².
En second lieu, vous devez faire en sorte que le fumoir soit une salle fermée et uniquement consacrée à la consommation de tabac. Il n’y aura donc pas de prestation d’artiste dans cette salle. L’accès sera aussi formellement interdit aux mineurs. Il n’y aura pas également de vente d’alcool dans le fumoir.
En plus de toutes ces recommandations, vous devez aussi :

  • Disposer de fermeture automatique sans possibilité d’ouverture involontaire,
  • Disposer d’un dispositif d’extraction d’air par une bonne ventilation.
Lire aussi =>  5 grandes émissions télévisées sur l'amélioration de la maison que vous devez absolument regarder aujourd'hui

Des panneaux signalant l’interdiction de fumer doivent être posés sur le seuil de votre établissement. Le fumoir doit disposer en son sein, d’un extracteur d’air pour faciliter l’évacuation la fumée de la pièce. Le non-respect de cette règlementation peut entraîner une fermeture de votre bar. En tant que propriétaire, vous pouvez aussi être traduit devant la justice.

Quelle est la réglementation concernant la vente de tabac dans un bar à narguilé ?

Pour faire de votre bar à narguilé une entreprise à long terme, vous devez nécessairement respecter des réglementations très strictes. Voici quelque interdiction à respecter :

  • La vente de tabac est interdite au mineur,
  • La publicité en faveur du tabac est interdite,
  • Votre fumoir doit être équipé d’un extracteur d’air.

Pour ne pas aller à l’encontre des réglementations, vous devez veiller à ce que votre bar à narguilé respecte les normes d’hygiène. En effet, il existe depuis octobre 2021, des formations obligatoires en ce qui concerne l’hygiène alimentaire. Cette formation permet au détenteur du bar, d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer une telle activité en respectant les normes d’hygiène.

Si ouvrir un bar à chicha est votre souhait, vous devez savoir que cela n’est pas impossible. Toutefois, avant de vous lancer dans la réalisation d’un tel projet, vous devez suivre un certain nombre de recommandations pour garantir la satisfaction de tous.

Fumer en lieux sûr

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.