Zanzibar : Une archipel de la Tanzanie qui nous révèle de nombreuse surprise !

Zanzibar : Une archipel de la Tanzanie qui nous révèle de nombreuse surprise !

Zanzibar : Découvrez les cotés cachés de l’archipel de la Tanzanie !

De plus en plus de voyageurs nous contactent pour nous poser des questions sur ce paradis exotique. Nous donnons régulièrement des conseils sur les périodes où Zanzibar est le plus intéressant, sur les plages qui valent le coup et sur le fait que le clou de girofle local est vraiment très classe. C’est pourquoi nos collègues ont décidé d’explorer l’île aux épices par leurs propres moyens. Avec les billets de Turkish Airlines qui autorisent jusqu’à 46 kg de bagages par personne, ils ont réussi à emporter juste l’essentiel et une trentaine de tenues supplémentaires.

Les plages paradisiaques et disparition de l’océan

Zanzibar a des plages parfaites. Des kilomètres et des kilomètres de sable blanc si fin qu’il ressemble à de la farine et l’océan Indien jouant de toutes les nuances de turquoise. La spécialité absolue et le spectacle naturel de Zanzibar sont les marées. À certains endroits, la mer se retire jusqu’à plusieurs centaines de mètres. À sa place, il n’y a que des « piscines » peu profondes remplies de magnifiques coquillages, d’étoiles de mer et d’algues, que les habitants ramassent et cuisinent ensuite. Quelques heures plus tard, cependant, l’océan revient, si chaud que vous aurez l’impression d’être dans une piscine thermale.

Marée basse à Zanzibar

La plage Bwejuu sur le côté est de l’île est connu pour ses grands palmiers et ses petits hôtels éparpillés. Si vous préférez l’intimité, moins de touristes et de longues promenades tranquilles, cet endroit est fait pour vous. Pendant les mois d’hiver, la mer charrie des algues, mais cela ne nous a pas du tout gênés.

Plage de Bwejuu

Si vous continuez vers le sud de Bwejuu en longeant la côte, vous rencontrerez la plage Paje. Il y a beaucoup plus de jeunes, d’hommes d’affaires et beaucoup de kitesurfeurs. Si vous voulez essayer ce sport. Un choix d’instructeurs, d’écoles et de mers peu profondes. 

Paje

Si vous préférez acheter un forfait vacances sans souci avant de voyager par vos propres moyens, la plupart des stations réputées et de qualité sont situées sur la plage Kiwengwa. Un bon service, une mer magnifique et un large choix d’hôtels sont vos garanties.

La plage la plus célèbre et la plus populaire de l’île se trouve à l’extrême nord et s’appelle Nungwi. La mer est d’une belle couleur turquoise, la marée n’est pas aussi forte que sur la côte est de l’île et il n’y a pratiquement pas d’algues. Naturellement, vous verrez plus de touristes ici, mais il y a assez de place pour tout le monde sur les kilomètres de plages. A quelques kilomètres de Nungwi se trouve la plage Kengwa où il y a plus de stations balnéaires et d’hôtels plus chers. Les fêtes populaires de la pleine lune ont lieu ici chaque mois.

Plage de Nungwi

Des histoires qui vous donneront des frissons

Zanzibar a une histoire extrêmement intéressante mais aussi louche. Au 15e siècle, elle était une colonie portugaise, comme une grande partie de l’Afrique de l’Est. La domination européenne a ensuite été remplacée par Oman, qui a conquis l’île. Pendant plusieurs décennies, Zanzibar a été un centre de commerce d’esclaves pour toute la région de l’océan Indien, du Moyen-Orient à l’Inde. Des femmes, des hommes et même des enfants de divers pays d’Afrique ont été contraints de quitter leur foyer et ont été envoyés en esclavage dans des conditions épouvantables via un marché situé à Zanzibar.

Une visite du marché aux esclaves de Stone Town est une étape incontournable pour tous ceux qui veulent comprendre la vraie nature de cette île. Un guide anglophone est présent sur place et peut vous présenter le lieu. Vous visiterez les anciennes cellules d’esclaves, comprendrez pourquoi une église anglicane magnifiquement décorée se trouve sur le terrain, et une exposition intéressante décrira les histoires horribles qui se sont déroulées ici il y a moins de 150 ans.

Statue d'esclave dans le marché aux esclaves

Sur la piste des épices, des bananes et des parfums

L’une des attractions les plus célèbres de Zanzibar s’appelle Tour des épices. Vous vous rendrez dans une plantation locale et jetterez un coup d’œil sous le capot de la culture et du traitement des meilleures épices du monde. Zanzibar est surnommée à juste titre l’île des clous de girofle et de la vanille. Mais cela ne s’arrête pas là. Le climat idéal combiné au sol très fertile crée les conditions parfaites pour faire pousser à peu près tout.

Vous découvrirez à quoi ressemblent les grains de café lorsqu’ils sont encore sur les arbres, qu’il n’existe qu’un seul poivre et que sa couleur dépend de sa maturité et de sa transformation, vous verrez de quoi est fait l’iode, que la noix de muscade ressemble à un petit Spiderman et vous comprendrez également pourquoi les autochtones sont en bonne santé et se passent de médicaments inutiles.

Circuit des épices à Zanzibar

Certaines fermes proposent une dégustation de plats de Zanzibar, assaisonnés des épices les plus fraîches. Nos guides avaient préparé une dégustation amusante de différents fruits et après un excellent ananas et une mangue, un « fruit du dragon » moins étonnant et trois différentes sortes de bananes, un local a grimpé sur un palmier à environ 30 mètres de haut pour nous apporter des noix de coco fraîches. 

En outre, vous n’avez pas besoin d’apporter un aimant de réfrigérateur ou un mug en coquillages comme cadeau à la maison de votre grand-mère. Elle sera plus qu’heureuse avec un paquet de vrais clous de girofle africains, de la cannelle, du café vanille ou du parfum local. Ils sentent très bon et même des marques de renommée mondiale utilisent leurs ingrédients.

La ville de pierre

La capitale de Zanzibar comprend son centre historique appelé Stone Town, qui respire encore l’atmosphère de son passé colonial. Les palais ornés mais opulents et les rues étroites, dans lesquelles il est facile de se perdre, vous donnent l’impression de vous promener dans l’ancien Empire perse. Ici, comme partout à Zanzibar, le temps semble s’arrêter. L’un des bâtiments les plus célèbres est la House of Wondeurs  (la maison des merveilles), où vous pouvez normalement visiter le Musée de Zanzibar. Nous n’avons pas eu cette chance, car au moment de notre visite, l’intérieur du palais du sultan attendait son prochain destin. Le toit s’était effondré et l’entrée était interdite. Il est intéressant de noter que c’est le premier bâtiment d’Afrique de l’Est à avoir un ascenseur.

Maison des merveilles à Stone Town

Juste à côté de la House of Wondeurs, l’ancienne forteresse arabe possède un style incomparable. Le Vieux Fort qui servait de bastion défensif. Aujourd’hui, le fort est en pleine activité. La partie intérieure a été transformée en amphithéâtre, où sont régulièrement organisés divers festivals de musique ou de cinéma.

En vous promenant plus loin le long de la côte, vous tomberez sur un palais oriental, qui abrite le Musée du Palais. Laissez le musée en dehors de votre itinéraire, il ne vaut pas grand-chose. Un endroit un peu bizarre avec des meubles d’époque délabrés nous a fait sourire. Dans une pièce, nous sommes tombés sur une peinture de l’empereur hongrois et du Roi François-Joseph.

Si vous continuez dans cette direction, vous rencontrerez dans l’Old Dispensary (Ancien dispensaire). De style indien, c’est le plus beau bâtiment de toute la ville. En vous promenant dans la ville, vous rencontrerez à chaque tournant de beaux objets, ornés et sculptés. Certaines ont des pointes à l’aspect effrayant au centre. Cela signifie que la maison appartenait à une riche famille indienne. Si les pointes n’avaient aucune utilité pratique à Zanzibar, en Inde, elles étaient utilisées pour se protéger des éléphants en colère.

Stone Town vue d'en haut

Le point de repère le plus célèbre de Stone Town, le Marché aux esclaves un lieu qui a été témoin de la période la plus sombre de l’histoire de l’île. Comme nous l’avons déjà mentionné, Zanzibar fonctionnait comme le plus important marché d’esclaves pour toute la région de l’océan Indien. Sur le site, vous trouverez un mémorial émouvant, d’anciennes cellules où des dizaines de personnes s’entassaient dans des conditions exiguës, une exposition intéressante, ainsi qu’une importante église anglicane. Si la visite de ce lieu peut vous donner la chair de poule, il s’agit d’une partie importante de l’histoire de l’ensemble du continent africain, qui s’est déroulée il y a moins de 150 ans. Il mérite votre attention.

Église anglicane au marché des esclaves

À quelques rues de là se trouve le célèbre marché Darajani Bazaar. Si vous voulez vivre une expérience vraiment typique et locale, ne manquez pas de le visiter. Son marché aux poissons est une expérience perceptive forte. Des sardines, du thon, des crevettes, des calamars et d’autres créatures marines dont nous ignorons le nom, éparpillés sur des comptoirs en pierre, des vendeurs assis ou couchés parmi eux, et une horrible odeur de poisson. Cela n’aurait probablement pas passé nos inspections sanitaires, mais c’est l’expérience d’une vie. À côté, vous trouverez un marché vendant de la viande, des fruits, des épices ou des produits locaux. Un peu comme nos marchés de producteurs, mais à l’africaine. Tout simplement une extravagance de couleurs, d’odeurs et de bruits.

Marché aux poissons

En vous promenant dans Stone Town, vous aurez de fortes chances de tomber sur le lieu de naissance du leader du groupe Queen, Freddie Mercury. Le chanteur d’origine persane a passé les 17 premières années de sa vie dans la ville, et la famille a ensuite déménagé au Royaume-Uni. Vous pouvez voir sa maison, mais ne vous attendez pas à quelque chose de spécial. Quelques photos et un hôtel bénéficiant du nom du chanteur.

Il y a de nombreux restaurants en ville où vous pourrez goûter la cuisine locale. Nous avons mangé des spécialités de Zanzibar dans un restaurant nommé Lukmaan. Nourriture savoureuse, atmosphère chaotique, prix d’environ 2 $ par personne et une rue appeléeUnder the Baobab Tree

La plus grande expérience culinaire, cependant, est le marché de la nourriture de rue, qui a lieu tous les jours après la tombée de la nuit dans le centre de la ville, le Jardin de Forodhani. C’est une attraction pour les touristes, mais aussi un lieu irrésistible pour les locaux qui aiment se laisser tenter par un « dîner léger à la main ». D’excellents fruits de mer, des fruits frais, des spécialités variées et une atmosphère indescriptible.

Cuisine de rue à Zanzibar

Stone Town est un beau mélange d’Afrique et d’Orient, avec un soupçon (et un bon soupçon) de désordre et de chaos, un enchevêtrement de ruelles ou un grand marché trônant sur un rocher de corail. Si vous choisissez de passer vos vacances à Zanzibar, ne manquez pas Stone Town, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dans les profondeurs de la forêt tropicale

L’étape suivante que nous vous recommandons vivement est le parc national Jozani. Des singes colobes rouges endémiques vivent ici. Vous n’avez même pas besoin d’être très chanceux. Vous êtes presque certain de les croiser lors de votre visite. Ils ne sont pas timides et semblent aimer être photographiés. De plus, contrairement aux singes plus effrontés d’autres régions du monde, ils ne vous voleront pas votre appareil photo des mains.

Singes dans la forêt de Jozani

Dans la magnifique de la jungle, dans laquelle vous enfoncerez avec votre guide, vous trouverez des plantes uniques, des palmiers, de petites grenouilles, des papillons, des mille-pattes peu attrayants, mais aussi des étranges cochons et ce qu’on appelle des bushbabies, quelque chose comme de petits lémuriens. Les habitants croient qu’au plus profond de la jungle, le léopard presque éteint vit encore.

La plus belle expérience dans la forêt de Jozani a été pour nous les arbres, Mangrove. Les racines de ces arbres étranges semblent sortir d’un conte de fées effrayant, et vous les apprécierez en vous promenant sur les passerelles en bois. Les mangroves sont l’un des rares arbres capables de puiser des nutriments dans l’eau de mer et d’excréter simplement les minéraux en excès. De gros crabes colorés se tiennent dans la boue entre les racines et vous trouverez bien sûr une variété d’oiseaux et d’insectes.

Mangroves

Le théâtre sous-marin

L’eau y est si claire que vous pouvez voir jusqu’à 60 mètres. L’île possède une abondance de récifs coralliens grouillant de vie. Pieuvres, murènes, barracudas, hippocampes et étoiles de mer constituent un spectacle amusant, même pour les débutants. Le site de plongée en apnée le plus célèbre est Île de Mnemba vers laquelle un certain nombre d’excursions sont organisées, notamment à partir de la plage de Nungwi. Plonger dans l’océan avec les dauphins est également une expérience merveilleuse. Ce voyage est accessible depuis la plupart des lieux et des hôtels.

Dauphins à Zanzibar

Les habitants les plus anciens et les plus lourds

À seulement une demi-heure de bateau de Stone Town se trouve l’île de Changuu, plus connue sous le nom de L’île-prison. Il devait à l’origine servir de prison pour les esclaves rebelles et a été utilisé pendant un certain temps comme quarantaine pour les malades de la fièvre jaune. Bien que cela ne semble pas trois fois plus attrayant, l’île-Prison est également une destination favorite de nombreux touristes. Les belles lagunes à la mer turquoise, la forteresse orientale, et surtout ses habitants les attirent. Une centaine de tortues géantes vivent dans une réserve sur Changuu, avec lesquelles vous pouvez prendre des photos, les nourrir ou leur faire un massage du cou. Certains ont plus de 100 ans et pèsent jusqu’à 200 kg. Le récif corallien autour de l’île est un bon endroit pour la plongée.

Île-prison à Zanzibar

Les Guerriers MassaÏ

Quelques minutes sur la plage et vous êtes sûr de rencontrer un groupe de Massaïs. Ils sont faciles à repérer. Ils ont les vêtements rouges typiques, un bâton à la main et des ornements blancs. Certains d’entre eux sont très sympathiques, d’autres sont pour le moins agaçants. À l’origine, il s’agissait de guerriers d’une ancienne tribu du Kenya, au nord de la Tanzanie. Les Massaïs de Zanzibar ne sont souvent pas originaires de ces villages, même s’ils aiment à le prétendre. Ils gagnent leur vie en vendant divers bracelets, colliers et souvenirs.

Maasai sur la plage

Il y a aussi ceux qui aiment guider les touristes pendant leurs vacances. Toutefois, nous vous déconseillons de profiter de cette offre. Comme ils ne viennent pas directement de l’île, ils ne vous trouveront pas les meilleurs tuyaux, et leurs services sont souvent trop chers et pas tout à fait réputés. Mais dans tous les cas, les grands Massaïs aux lunettes de soleil colorées et aux larges sourires font autant partie des plages de Zanzibar que le sable blanc et la mer turquoise.

Maasai sur la plage

Quel est le vrai Zanzibar ?

Si vous voulez découvrir le vrai Zanzibar, partez en exploration en dehors du complexe hôtelier et, idéalement, par vous-même. L’île est sillonnée par différents bus, également appelés dala-dala. Parfois, vous rencontrez un camion ouvert avec des bancs, parfois un minibus. Préparez-vous à un voyage sauvage. Vous serez entassés avec les habitants et oublierez la climatisation. Même si cela ne semble pas exactement trois fois plus invitant, c’est une expérience formidable que nous avons adorée. Les trajets plus longs coûtent 2 000 TZS (environ 1 $ US), et vous pouvez faire des trajets plus courts pour 500 TZS. Ne vous attendez pas à ce que des arrangements de voyage ou des arrêts marqués soient organisés ici, cependant. Dala-dala fonctionne lorsque sa capacité se remplit. 

Transport avec dala-dala

On dit que pour connaître un pays, il faut commencer par la cuisine locale. Celui de Zanzibar est vraiment délicieux. Beaucoup de poisson, de viande, de légumes et de fruits frais, une influence indienne et orientale avec d’excellentes épices. De nombreux plats sont parfumés au curry, au lait de coco et servis avec du riz qui est préparé de différentes manières et à différentes saveurs. Goûtez à l’urojo, c’est une soupe locale épaisse et aigre. Mishkaki, Il s’agit de morceaux de viande marinés, rôtis et servis à la broche, ou par exemple d’une banane rôtie, qui se mange de manière salée comme nos pommes de terre ou une pizza spéciale Zanzibar. En dessert, les morceaux de fruits secs enrobés de poudre de baobab sont délicieux. Ils ont un goût assez inhabituel. Quelque chose entre le sucré, l’acide et le piquant.

La nourriture sur Zanzibar

La vie des habitants de Zanzibar semblera être quelque chose du siècle dernier. De nombreuses maisons n’ont toujours pas l’électricité ou l’eau courante, la lessive se fait à la main et les gens possèdent très peu de choses. Les femmes portent des objets sur la tête, les enfants jouent ensemble dans la boue, et le marché se négocie souvent sans argent, style marchandises contre marchandises. Les charrettes tirées par des ânes sont courantes sur les routes, et les habitants se déplacent à vélo le long de la plage, ramassant des coquillages et des algues pour les cuisiner et les déguster chez eux. Ils ne sont pas pressés, ils sont amicaux et, bien qu’ils n’aient souvent pas la vie facile, ils sourient beaucoup.

Les habitants de Zanzibar

En Tanzanie : la véritable Afrique

Si vous vous rendez à Zanzibar pour plusieurs jours et que vous voulez profiter au maximum de votre séjour, rendez-vous en Tanzanie pour découvrir la véritable Afrique sur le continent. La capitale, Dar es Salaam, est accessible par avion ou par ferry en quelques heures. Il existe un certain nombre d’agences de voyage qui peuvent organiser un voyage au départ de Zanzibar, directement vers un safari dans les célèbres parcs nationaux du Ngorongoro ou du Serengeti. Notre conseil, cependant, est la possibilité d’une escale de plusieurs jours lors du vol de retour directement sous le Kilimandjaro

Éléphants au Kilimandjaro

Quand aller à Zanzibar ?

L’île bénéficie d’un climat tropical étonnant presque toute l’année. Les journées chaudes sont supportables grâce à une brise agréable, l’océan est chaud et calme et vous n’aurez pas besoin d’un sweat-shirt le soir. Bien qu’il y ait beaucoup de pluie d’avril à mai, certains cherchent à profiter de cette période sans touristes.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.