Biographie de Claude MONET

Biographie de Claude MONET

Résumé de la biographie de MONET

Peintre, parisien et naturaliste, Claude Monet était un artiste majeur de la période impressionniste.
Avec son œuvre, il a contribué à l’idée que les tableaux doivent être réalisés en faisant des échanges entres la couleur et le dessin.
Il fut un fervent admirateur du peintre Claude Lorrain qui lui a inspiré son œuvre nymphéas. Son tableau le plus célèbre est La Japonaise datant de 1869.

Qui est Claude MONET ce peintre célèbre ?

Claude MONET était un peintre impressionniste français né à Paris en 1840. Il est mort à Giverny en 1926. Claude MONET a beaucoup voyagé dans son jeune âge et il a étudié l’art au collège de La Marche-en-Famenne et du Lycée Impérial de Valenciennes. Il commence à étudier la peinture aux Beaux Arts de Paris, dont il sort diplômé au mois de décembre 1861.

Il commence à faire le portrait de ses connaissances et des gens qu’il croise au cours de ses voyages. Il épouse Camille Doncieux en 1869. Ils ont un fils qui meurt à l’âge de cinq ans.

Il commence sa carrière d’artiste en réalisant des portraits à charge des notables de la ville du Havre

Claude MONET a, pendant longtemps, voulu être reconnu comme un artiste à part entière. À la fin du siècle dernier, il rencontre Paul Cézanne, Édouard Manet et Émile Zola qui deviennent des amis intimes. Il commence à exposer au Salon des Artistes Français en 1874, mais il n’y a que Claude Monet et Paul Cézanne qui soient accueillis comme des références de l’artiste français. Deux ans plus tard, les deux compères se retrouvent avec Édern Manet pour créer le groupe “Les Indépendants”.

Claude Monet un peintre majeur de l’impressionniste

Peintre, parisien et naturaliste, Claude Monet était un artiste majeur de la période impressionniste.
Avec son œuvre, il a contribué à l’idée que les tableaux doivent être réalisés en faisant des échanges entres la couleur et le dessin.
Il fut un fervent admirateur du peintre Claude Lorrain qui lui a inspiré son œuvre nymphéas. Son tableau le plus célèbre est La Japonaise datant de 1869.

Claude Monet a pris contact avec Camille Pissarro et Auguste Renoir par la suite. Les gens ont fini par penser que ces trois derniers peignaient dans le même style. Ils se préoccupent alors de créer un nouveau mouvement artistique, plus libre d’esprit. Ils sont rejoints par Auguste Renoir, Pierre-Auguste Renoir, Alfred Sisley et Frédéric Bazille.

1874 la première année qui lance le peintre

La bande de peintres qui vient de se former a décidé d’exposer en 1874 au Salon des indépendants qui sera l’occasion d’un énorme buzz. Le salon est composé de peintures couramment qualifiés pour leur chaude couleurs.

Claude MONET reste pourtant seul à jouer le rôle de l’artiste principal. Les peintres indépendants se moquent de lui, et ils continueront à faire des affronts pendant plusieurs années. Claude MONET s’en soucie peu. Il est très ami avec Édouard CAMUS et des deux hommes crée un groupe avec Pierre-Auguste Renoir. Les deux artistes se découvrent de nouveaux idéaux et s’échangent souvent des tableaux.

Claude Monet a pris part à la réunion qui dirige le collège des Beaux-Arts de Paris, vers 1877. C’est pendant cette même année que Camille Pissarro a fait son premier voyage aux États-Unis. Claude MONET l’accompagne et ils restent à New York d’abord pendant trois mois, puis près de six mois. Ils sont fascinés par la ville et en reviennent avec des idées de nouvelles œuvres à peindre.

Claude Monet s’est marié à Alice Hoschedé le 6 août 1880 et ils ont eu deux filles : Julie, puis Camille en 1883.

Il rebrasse souvent dans le monde artistique français, avec des artistes proches du mouvement impressionniste. C’est le cas d’Édouard MANET, du peintre Paul CARPENTIER, ou encore de l’impressionniste observateur Gérôme Bonnard.

Claude MONET devient un des artistes les plus connus du monde avec sa renommée internationale au cours du siècle. Il a exposé au salon des artistes français de 1881 à 1886 et à celui des amateurs en 1883. Les traits sont longs dans la peinture et les couleurs sont très douces.

Les 3 toiles d’art et oeuvres du maitre, les plus connues

Claude Monet est toujours en Inde au mois de janvier 1883. Il a écrit des poèmes d’amour à Alice Hoschedé et reçoit un chèque de 4 000 francs provenant du gouvernement indien. Il revient en France en mars et c’est pendant ce voyage qu’il fait une série de trois tableaux majeurs que sont Le Bassin aux nymphéas, Les Coquelicots et Le Jardin de l’artiste à Giverny.

Le Bassin aux nymphéas, un paysage

Claude Monet a laissé une œuvre majeure dans son œuvre : Le Bassin aux nymphéas. Cette peinture a été prise à la campagne autour de Giverny et elle reflète le monde rural que vivent les artistes de son époque. Le tableau, qui est exposé dans le Musée national d’art moderne, montre des Liliacés qui poussent sur les champs.

Le tableau est construit à partir d’une succession de lignes diagonales, revêtus de couleurs naturelles :

– Un rouge vif et un jaune très clair suggèrent les couleurs de terre et de fleurs écloses. La petite maison est mis en valeur par le vert des buissons. Le fond est gris et sombre en arrière-planlement.

Les Coquelicots, un paysage

Claude Monet a peint Les Coquelicots le 18 mai 1873. Le tableau est particulièrement intéressant car il a été reconstruit à partir de trois lithographies de photographies prises par le peintre.

Les conclusions sont les mêmes que dans Le Bassin aux nymphéas : une succession très diagonale de lignes qui se rejoignent au-dessus en un point. Les couleurs sont similaires à celles du premier tableau.

Le Jardin de l’artiste à Giverny

Les motifs de fleurs rappellent l’éclosion des premières fleurs printanières.

Retrouvez un autre artiste célèbre Vincent van Gogh : Qui était Vincent van Gogh ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *