La Dépêche française de Wes Anderson et plus encore : biographie et filmographie de Mathieu Amalric

La Dépêche française de Wes Anderson et plus encore : biographie et filmographie de Mathieu Amalric

Sa récente participation au casting du dernier film de Wes Anderson Wes Anderson, La dépêche françaiseavec des acteurs de la trempe de Benicio del Toro, Frances McDormand, Jeffrey Wright, Adrien Brody, Tilda Swinton, Timothée Chalamet, Saoirse Ronan, Léa Seydoux, Owen Wilson, Lyna Khoudri, Bill Murray, Elisabeth Moss, Willem Dafoe, Edward Norton. Il joue, dans Le Dispatcher françaisun patchwork d’histoires réalisées sous forme de multiples chapitres visuels, le commissaire de la police Ennui, dans « La salle à manger privée du commissaire de police« .
Mais qui est Mathieu Amalric?

Biographie de Mathieu Amalric

Classe de 65, Mathieu Amalric est un acteur et réalisateur d’origine française.
Il est né à Neuilly-sur-Seineune commune près de Paris. Ses parents sont tous deux journalistes, Jacques Amalricson père, travaille comme rédacteur en chef de la section des affaires étrangères pour Le Monde et est rédacteur en chef de Libération, Nicole Zandd’origine polonaise, est critique littéraire pour Le Monde. Après avoir vécu, en raison du travail de ses parents, d’abord à Washington D.C. puis à Moscou, il s’installe à Paris où il est diplômé du Lycée Charlemagne.
Il a découvert le cinéma à un très jeune âge, en 1984, grâce à Otar IosselianiIl a obtenu des rôles dans « Les favoris de la lune » (1984) e « La chasse aux papillons » (1992), les deux tout premiers films dans lesquels on voit sa participation.
Entre-temps, il a commencé à travailler comme assistant-metteur en scène, régisseur et assistant-monteur pour des réalisateurs de renom tels que Peter Handke, Alain Tanner, Louis Malle, Danièle Dubroux et a commencé à réaliser ses propres courts métrages.

Son entrée dans le monde du cinéma s’est faite grâce à sa collaboration avec l’Agence européenne pour la sécurité maritime. Arnaud Desplechin. En effet, au début des années 1990, il a joué dans « La sentinelle » (1992) e « Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) » (1996), avec laquelle il a obtenu la Prix César comme meilleur acteur émer émergent.
Le succès auprès du grand public est venu avec le film « Le scaphandre et le papillon » (2007, par Julian Schnabel), avec qui il a remporté son second César comme meilleur acteurjouant le rôle de Jean-Dominique Baubyancien rédacteur en chef de « Elle », qui souffre de paralysie et ne communique donc qu’en bougeant la paupière de son œil gauche.

La filmographie de Mathieu Amalric

Vous trouverez ci-dessous le Filmographie de Mathieu Amalric :

  • Les Favoris de la lune (The Favourites of the Moon), réalisé par Otar Ioseliani (1984)
  • La Chasse aux papillons, réalisé par Otar Ioseliani (1992)
  • La Sentinelle, réalisé par Arnaud Desplechin (1992)
  • Lettre pour L… (Letters for L…), réalisé par Romain Goupil (1993)
  • Journal d’un séducteur, réalisé par Danièle Dubroux (1996)
  • Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), réalisé par Arnaud Desplechin (1996)
  • Généalogies d’un crime (Genealogy of a Crime), réalisé par Raúl Ruiz (1997)
  • Fin août, début septembre, réalisé par Olivier Assayas (1998)
  • Alice et Martin, réalisé par André Téchiné (1998)
  • Adieu, plancher des vaches (Farewell, dry land), réalisé par Otar Ioseliani (1999)
  • La Fausse suivante, réalisé par Benoît Jacquot (2000)
  • L’Affaire Marcorelle, réalisé par Serge Le Péron (2000)
  • La Brèche de Roland, réalisé par Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu (2000)
  • Amour d’enfance, réalisé par Yves Caumon (2001)
  • Monday Morning (Lundi Matin), réalisé par Otar Ioseliani (2002)
  • C’est le bouquet !, réalisé par Jeanne Labrune (2002)
  • Un homme, un vrai, réalisé par Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu (2003)
  • Les Rois et la Reine (Rois et Reine), réalisé par Arnaud Desplechin (2004)
  • L’amore sospetto (La Moustache), réalisé par Emmanuel Carrère (2005)
  • J’ai vu tuer Ben Barka, réalisé par Serge Le Péron et Saïd Smihi (2005)
  • Munich, réalisé par Steven Spielberg (2005)
  • Marie Antoinette, réalisé par Sofia Coppola (2006)
  • Quand j’étais chanteur, réalisé par Xavier Giannoli (2006)
  • Le Grand Appartement, réalisé par Pascal Thomas (2006)
  • La Question humaine, réalisé par Nicolas Klotz (2007)
  • Michou d’Auber, réalisé par Thomas Gilou (2007)
  • Actrices, réalisé par Valeria Bruni Tedeschi (2007)
  • Le Scaphandre et le Papillon (The Scapander and the Butterfly), réalisé par Julian Schnabel (2007)
  • L’Histoire de Richard O., réalisé par Damien Odoul (2007)
  • Un secret, réalisé par Claude Miller (2007)
  • 57000 km entre nous, réalisé par Delphine Kreuter (2008)
  • Christmas Story (Un conte de Noël), réalisé par Arnaud Desplechin (2008)
  • De la guerre, réalisé par Bertrand Bonello (2008)
  • Public Enemy No. 1 – The Death Instinct (Mesrine : L’Instinct de mort), réalisé par Jean-François Richet (2008)
  • Ennemi public n°1 – L’heure de l’évasion (Mesrine : L’Ennemi public n°1), réalisé par Jean-François Richet (2008)
  • Quantum of Solace, réalisé par Marc Forster (2008)
  • Gli amori folli (Les Herbes folles), réalisé par Alain Resnais (2009)
  • Les derniers jours du monde, réalisé par Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu (2009)
  • Adèle et l’énigme du pharaon (Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec), réalisé par Luc Besson (2010)
  • Tournée, réalisé par Mathieu Amalric (2010)
  • Poulet aux prunes (Chicken with Plums), réalisé par Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (2011)
  • Cosmopolis, réalisé par David Cronenberg (2012)
  • Vous n’avez encore rien vu, réalisé par Alain Resnais (2012)
  • Linhas de Wellington, réalisé par Raúl Ruiz et Valeria Sarmiento (2012)
  • Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines), réalisé par Arnaud Desplechin (2013)
  • La Vénus à la fourrure (Venus in Fur), réalisé par Roman Polański (2013)
  • Grand Budapest Hotel (The Grand Budapest Hotel), réalisé par Wes Anderson (2014)
  • The Blue Room (La Chambre bleue), réalisé par Mathieu Amalric (2014)
  • Mes meilleurs jours (Trois souvenirs de ma jeunesse), réalisé par Arnaud Desplechin (2015)
  • Belles familles, réalisé par Jean-Paul Rappeneau (2015)
  • Chant d’hiver, réalisé par Otar Ioseliani (2015)
  • La Vie très privée de Monsieur Sim, réalisé par Michel Leclerc (2015)
  • Spectrographies, réalisé par Dorothée Smith (2015)
  • Le Cancre, réalisé par Paul Vecchiali (2016)
  • Le fils de Joseph, réalisé par Eugène Green (2016)
  • La loi de la jungle, réalisé par Antonin Peretjatko (2016)
  • À jamais, réalisé par Benoît Jacquot (2016)
  • Demain et tous les autres jours, réalisé par Noémie Lvovsky (2016)
  • Le Secret de la chambre noire, réalisé par Kiyoshi Kurosawa (2016)
  • Belle dormante, réalisé par Adolfo Arrieta (2017)
  • Les Fantômes d’Ismaël (The Ghosts of Ismael), réalisé par Arnaud Desplechin (2017)
  • Le Bureau – Undercover (Le Bureau des légendes) – Série TV, 18 épisodes (2018-2020)
  • 7 hommes trempés (Le Grand Bain), réalisé par Gilles Lellouche (2018).
  • Van Gogh – Au seuil de l’éternité (At Eternity’s Gate), réalisé par Julian Schnabel (2018)
  • L’officier et l’espion (J’accuse), réalisé par Roman Polański (2019).
  • Sound of Metal, réalisé par Darius Marder (2019)
  • Oxygène, réalisé par Alexandre Aja (2021)
  • La dépêche française du Liberty, Kansas Evening Sun, réalisé par Wes Anderson (2021)
  • Tralala, réalisé par Arnaud et Jean-Marie Larrieu (2021).

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *