Célébrer l’Aïd al-Adha en faisant des dons aux plus vulnérables

Célébrer l’Aïd al-Adha en faisant des dons aux plus vulnérables

Dans le monde, il y a près de 2 milliards de musulmans qui célèbrent chaque année l’Aïd al-Adha. Si certaines familles musulmanes ont suffisamment de ressources financières pour s’offrir un mouton, d’autres n’ont pas cette chance. En tant que bon musulman, vous pouvez venir en aide aux plus vulnérables en faisant un don pour l’Aïd.

L’Aïd al-Adha, un moment exceptionnel de partage

Chaque année, à la fin du pèlerinage à La Mecque, les musulmans du monde entier célèbrent Aïd al-Adha. Également connue sous le nom de Tabaski en Afrique noire ou encore de Ghorban en Iran et en Afghanistan, l’Aïd al-Adha est très souvent appelée « fête du mouton ». Il s’agit de la plus importante célébration musulmane, moment exceptionnel de partage entre frères et sœurs.

En effet, lorsque le sacrifice du mouton est achevé, il est de coutume que l’on partage quelques morceaux de viande avec les autres membres de la famille, ses amis ou encore ses voisins. Au-delà du geste d’amour et de sympathie, le partage de la viande sacrificielle vise principalement deux objectifs :

  • soutenir les familles qui n’ont pas eu les moyens de s’acheter leur propre mouton ;
  • venir en aide aux personnes vulnérables.

Que faire si on ne peut pas sacrifier un mouton pour l’Aïd al-Adha ?

Avec l’inflation galopante, nombre de familles éprouvent des difficultés à joindre les deux bouts. Chaque année, on assiste à une augmentation du prix du mouton. Pour acquérir un animal, il faut prévoir un budget compris entre 200 et 600 €. Une somme importante que nombre de ménages musulmans ne peuvent pas débourser.

Lire aussi =>  Cartable pour l’école primaire : quelle importance pour l’enfant ?

Cependant, il faut préciser que le sacrifice du mouton n’est pas une obligation. Même si vous disposez d’assez d’argent, vous avez la liberté de sacrifier ou pas un animal. Dans l’hypothèse où vous ne le faites pas, il est possible d’aider les nécessiteux lors de l’Aïd Al Adha. Cette démarche est saine et permet de s’impliquer en faveur de causes nobles.

Pourquoi faire un don aux personnes vulnérables ?

La charité est l’un des principaux piliers de la religion musulmane. De nombreux versets du Saint Coran invitent les musulmans à partager, à soutenir les personnes vulnérables et à protéger les plus faibles. Mais au-delà de l’aspect religieux, faire un don permet avant tout de sauver des vies, de financer l’éducation des enfants ou encore de payer des frais médicaux aux démunis.

Faire un don à l’occasion de Aïd al-Adha permet de s’engager pour des causes nobles. Par exemple, vous pourrez financer des programmes de lutte contre la faim au Yémen, en Syrie, en Irak ou encore en Afghanistan. Dans le cas du Yémen par exemple, des millions d’enfants sont menacés par la famine.

Don pour l’Aïd al-Adha, pour financer quel type d’action ?

Généralement, les dons sont récoltés par des associations reconnues qui œuvrent depuis de longues années au profit des personnes vulnérables. Via leur site internet, vous pouvez faire un don afin de soutenir différentes actions :

  • offrir un mouton pour l’Aïd ;
  • verser sa Zakât Al Maal ;
  • soutenir des orphelins ;
  • lutter contre la faim dans les pays en guerre ;
  • etc.

Pour vous également réaliser des dons en vue de soutenir les migrants, les sans-abri ou encore les familles en difficulté.

Lire aussi =>  Cartable pour l’école primaire : quelle importance pour l’enfant ?

Lire aussi : Les premiers livres de votre enfant

Don pour l’Aïd, combien puis-je donner ?

Les petits ruisseaux font les grandes rivières… Pour votre don pour l’Aïd Al Adha, vous pouvez donner le montant de votre choix, 1, 10, 100 ou encore 1.000 € ! C’est vous qui décidez en toute âme et conscience du montant de votre don. Mais peu importe ce dernier, sachez qu’il servira à financer une bonne cause.

En étant nombreux à venir en aide aux personnes vulnérables, on peut ainsi réaliser l’impossible, sans l’intervention des États et autres organismes internationaux. Le don que vous ferez peut avoir un impact positif incommensurable. Que vous soyez musulman ou non, votre contribution est la bienvenue.

Quand faire son don pour l’Aïd ?

Vous pouvez faire votre don pour l’Aïd à n’importe quelle période de l’année. Qu’il s’agisse d’apporter une aide alimentaire ou de financer le projet de construction d’une mosquée, vous pouvez en toute confiance faire un don auprès d’une association. Cependant, si vous souhaitez spécifiquement réaliser un don pour la célébration de la fête du mouton, pensez à faire parvenir votre contribution le plus tôt possible. Cela permettra aux membres de l’association de mieux s’organiser.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.