Pro League Belgique : un système de jeu unique

Pro League Belgique : un système de jeu unique

Pourquoi la Pro League Belge est elle unique ?

La plupart des ligues de football du monde fonctionnent de la même manière, ce qui les rend à la fois divertissantes pour les anciens fans et facilement accessibles pour les nouveaux venus. Le système de playoffs de la Pro League belge est toutefois différent.

Le système traditionnel, utilisé par la plupart des ligues consiste à ce qu’un certain nombre d’équipes s’affrontent dans un système de tournoi à la ronde, basé sur les divisions, en jouant deux fois contre toutes les autres équipes de la ligue (à domicile et à l’extérieur) sur une longue période allant de la fin de l’été au milieu du printemps. Chaque victoire vaut trois points, chaque match nul vaut un point et chaque défaite vaut zéro point. Le club de football qui a le plus de points dans une division à la fin de la saison remporte naturellement le championnat.

Envie de parier sur Jupiler Pro League ? Accédez-y et mettez toutes les chances de vos côtés

Action football

Le système de la Pro League belge : Comment ça marche

Les 30 premiers matchs de la saison annuelle de Pro League Belgique fonctionnent de la même manière que les autres divisions du football association. De la fin juillet à la mi-mars, la première division de football belge suit plus ou moins la structure standard d’un tournoi à la ronde.

Lire aussi =>  Feux d'artifice : quelles sont les normes ?

C’est au cours des deux derniers mois que la ligue s’écarte de ce que font les autres. Les six meilleures équipes de cette « saison régulière » se qualifient pour les playoffs du championnat, une seconde compétition plus restreinte qui se déroule sur 10 semaines et détermine le vainqueur de la division

Avantages de ce système

Si vous êtes un fan de l’un des clubs de football les plus forts de Belgique, le système des playoffs vous convient alors. Non seulement les équipes bien classées bénéficient de saisons de football plus longues et de plus de temps de jeu, mais ont également droit à une seconde chance si elles ont des difficultés en début de saison.

Le Pro League Belgique, avec son système de playoffs, met davantage l’accent sur les performances d’une équipe en fin de saison qu’en début de saison. Les premières semaines et les premiers mois sont toujours importants, bien entendu, car ils jouent un rôle dans l’accession d’une équipe aux playoffs. Cependant, si une équipe commence la saison en jouant médiocrement et termine en pleine forme, elle a toujours une chance de remporter le championnat.

Enfin, le système des playoffs rend la Pro League belge toujours imprévisible, ce qui la rend passionnante à suivre.

Dribbles football

Inconvénients de ce système

Tout d’abord, le système prive les fans des équipes moins importantes de l’opportunité de les voir jouer pendant une grande partie de la saison. En donnant à ces clubs moins de temps de jeu, le système les rend également moins attractifs pour les joueurs, ce qui rend plus difficile leur croissance et leur amélioration.

Lire aussi =>  Les collections permanentes du Louvre

De la même manière qu’il privilégie les équipes qui ont des difficultés en début de saison, le système des playoffs sous-estime aussi quelque peu les équipes qui sont performantes toute l’année. Par exemple, en 2013 – 2014, le Standard de Liège était la meilleure équipe pendant la saison régulière, avec 20 victoires, sept matchs nuls et seulement trois défaites. Mais en playoffs, il a été surclassé (et finalement battu) par le RSC Anderlecht. Le Standard de Liège avait le meilleur bilan en 2013-2014, mais Anderlecht a quand même remporté la Pro League belge parce qu’il a atteint son apogée à la fin de l’année plutôt qu’au début.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *