Musée des Beaux Arts d’Orléans

Musée des Beaux Arts d’Orléans

Dans cet article, nous allons vous donner toutes les infos sur le musée des Beaux Arts de la ville d’Orléans situé dans la région centre val de Loire dans le département du Loiret. De sa création à aujourd’hui, nous vous parlons d’un musée phare pour le tourisme, situé à quelques kilomètres de Paris. Son patrimoine riche nous plonge au cœur d’une métropole attractive : Orléans, connue pour Jeanne d’arc.

L’histoire du musée des beaux arts d’Orléans

Fondé en 1797, le musée des beaux arts d’Orléans est l’un des plus riches et anciens musées francais de province. Des œuvres du XVème au XXème peuvent y être présentées. Dans ce musée d’Orléans, on aperçoit des œuvres françaises notamment, pour la France, sa deuxième collection de pastels. En soit, le musée des beaux arts d’Orléans, c’est une collection de 2 000 peintures et 700 sculptures mais aussi 10 000 dessins et 50 000 estampes. 700 œuvres sont ainsi exposées dans l’enceinte des locaux : peinture, sculpture… Les dessins français ont, quant à eux, été affichés, en partie, dans différentes expositions notamment en 2020 où sont présentés 91 dessins de Jean Marie Delaperche. En 1855, les collections historiques et les collections d’arts sont séparées pour former ce que l’on appelle « le musée historique et archéologique de l’Orléanais ». Courant le XIXème siècle, des donateurs contribuent à l’enrichissement du musée. En 2016, Olivia Voisin prend la direction des Musées de la ville d’Orléans et organise des travaux au sein des Beaux Arts. Ces travaux ont pour objectif d’exposer le plus d’œuvres possibles sur différents étages en fonction de leur époque. Ainsi, selon la salle choisie, il est possible d’y découvrir l’oeuvre que l’on attendait.

Les beaux Arts d’Orléans : un lieu touristique emblématique

Chaque année, ce lieu accueille plus de 51 000 visiteurs dans ses locaux. Également appelé le « petit Louvre », cette galerie se place en deuxième positions dans le classement des musées de France. Ce musée compte parmi les plus riches collections publiques françaises. C’est ainsi qu’il donne envie à de nombreuses personnes, tant des étrangers que des orléanais, de venir faire des visites. Ce lieu rempli d’histoire est ouvert à partir de 4 ans. Les visites individuelles sont libres toute l’année. Il est également possible de faire une visite de groupes sur demande qu’elle soit guidée ou libre. Sur place, la durée moyenne d’une visite est d’environ 1h30.

Les infos pratiques pour les visites du musée situé en centre ville d’Orléans

Concernant les tarifs, l’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans, les groupes scolaires dans la métropole d’Orléans, pour les étudiants de moins de 26 ans, les enseignants dans l’artistique et l’histoire ainsi que les personnes en situation de handicap. Le tarif réduit, lui, s’applique pour les groupes de minimum 10 personnes, les personnes de plus de 65 ans ou encore les demandeurs d’emploi. Quelques événements offrent la gratuité de l’entrée comme, par exemple, le 1er dimanche du mois, lors des Journées européennes du Patrimoine mais aussi lors de la Nuit des musées afin de vous faire découvrir ce lieu emblématique.

Les événements du musée d’Orléans

Pour dynamiser le musée et accueillir sans cesse son public, les beaux arts d’Orléans renouvèlent souvent son agenda d’événements et organisent aussi bien une exposition temporaire que permanente. Des expositions temporaires sont régulièrement organisées afin d’accueillir toute la famille et tous types de visiteurs. Tout au long de l’année, le musée des beaux arts d’Orléans propose des ateliers de création artistique pour les enfants chaque mercredi et des stages de travaux manuels pendant les vacances scolaires sous forme d’activités ludiques. Ce type d’atelier est particulièrement apprécié par les enfants. Pour les adultes, des conférences sont également organisées dans l’enceinte du musée. Quelques soit votre sensibilité face à une oeuvre, vous serez forcément séduit par ce lieu.

Les musées contemporains en France

La France a joué un rôle important dans le développement artistique. Dès le XVIIème siècle, la France est le moteur de la haute culture et des procédés décoratifs en Europe. Au XIXème siècle, elle s’impose dans le monde entier proposant à tous de découvrir le milieu artistique. Le secteur contemporain est, lui, apparu dans les années 1970. Pour le secteur des arts plastiques, cette émergence est une réelle chance pour développer la création contemporaine. En effet, ces lieux de production et de diffusion d’oeuvre entretiennent des rapports privilégiés avec la création artistique vivante. De plus en plus connues aujourd’hui, leurs activités se déploient à travers des programmes d’expositions et un travail de médiation auprès des publics. Ils peuvent être spécialisés dans la photographie, le design, l’imprimé mais aussi la mode ou bien ils peuvent décider d’opter pour une approche généraliste. Dans les deux cas, les français aiment partager des moments artistiques dans des lieux aussi emblématiques.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *