Les collections permanentes du Louvre

Les collections permanentes du Louvre

Découvrez toute les oeuvres permanentes du Louvre, si vous ne savez ce qu’est une ouvre permanente, retrouvez notre article ici.

Département des antiquités orientales

Cette section contient des œuvres provenant de divers pays, de l’Inde et de l’Afghanistan à la Turquie, la Syrie et Chypre. Elle est divisée en trois collections : de Mésopotamie (avec Sumérien, Babylonien, Assyrien, etc.), d’Iran et des pays du Moyen-Orient.

Département d’art égyptien

Cette section a été créée en 1826 et contient 55 000 artefacts, dont 6 000 sont exposés. Il retrace l’histoire de l’Égypte depuis la période pharaonique jusqu’aux Coptes, Ptolémées et Romains.

Département des antiquités grecques, étrusques et romaines

C’est la section la plus ancienne du Louvre après les peintures et elle est en activité depuis les années 1800 – elle était alors connue sous le nom de “Musée des Antiquités”. Parmi les expositions qui se distinguent, citons :

  • la “Vénus de Milo”
  • La “Victoire de Samothrace”
  • le “Cavalier du Rampin”
  • “Hercule et le taureau de Crète”
  • les “Labatines”, une partie du zoo du Parthénon, datant de 447-438 avant J.-C.
  • la “Bataille des Centaures”, partie d’une métope du Parthénon.

Département de la Sculpture

Au début, le musée exposait exclusivement des statues appartenant à la période de l’Antiquité, à l’exception des sculptures de Michel-Ange. Après 1824, cependant, elle a commencé à exposer des sculptures d’autres périodes, auxquelles elle a consacré cinq salles – des œuvres de la Renaissance au XVIIIe siècle.

Département des arts islamiques

Cette section, créée en 2003, rassemble des œuvres provenant d’Espagne et d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, d’Arabie et d’Inde.

Département des objets artistiques

Parmi les objets exposés appartenant à cette section figurent des bijoux, des lampes, des statuettes, des vitraux, des coffrets et des petits objets d’art en général. Cette section comprend également des objets d’art plus grands, tels que des meubles d’époque – du Moyen Âge au milieu du XIXe siècle.

Section peintures

Cette section contient actuellement environ 6 000 peintures réalisées entre le Moyen Âge et 1848. Deux tiers de ces œuvres sont réalisées par des artistes français, tels que Delacroix, David et d’autres. Les expositions comprennent l’une des plus grandes collections (1 200 œuvres) d’artistes nordiques – des Pays-Bas, de Flandre et d’Allemagne – avec 15 œuvres de Rembrandt, 51 œuvres de Peter Paul Rubens, des œuvres de Johannes Vermeer, Albrecht Dürer, Hans Holbein le Jeune, etc. L’école italienne est également très riche, avec environ 1 100 œuvres de peintres italiens, dont la Joconde de Léonard de Vinci (et d’autres œuvres), 15 œuvres de Paolo Véronèse, 15 tableaux du Titien, 10 de Raphaël, etc. La collection espagnole comprend des œuvres de Velazquez, Murillo, Rivera et Goya. Les Français de la collection espagnole comprennent également les œuvres du Greco, qu’ils tiennent en bonne place.

Département des imprimés et des dessins

Cette section comprend les dessins sur papier et les gravures, ainsi que les timbres et les livres d’art.

Les expositions grecques du Musée du Louvre

Les collections du musée comprennent plus de 300 statues, sculptures et vases d’origine grecque. Parmi eux, certains se distinguent par une signification historique particulière et une valeur qui ne peut être exprimée en argent. Nous en avons sélectionné 5 et vous conseillons de ne pas les négliger si vous visitez le Louvre.

La “Vénus de la Moulin”, qui, au nom de la politique étrangère, a été offerte aux Français pour des cacahuètes en 1821. Elle orne aujourd’hui la salle 346 du musée du Louvre.

La “Victoire de Samothrace” – La tête de la statue peut être sale, les ailes peuvent être brisées, la proue du navire peut manquer, et pourtant l’exposition ne suscite que louanges et fierté. Elle orne aujourd’hui la salle des Sept-Cheminées au 1er étage du Louvre.

La tête de la statue du “Rampin Rider”. La partie principale de l’agalam se trouve au musée de l’Acropole, mais la tête du cavalier orne la salle 170 du musée.

L'”Hercule et le taureau de Crète” a été offert par le gouvernement grec en cadeau aux Français en 1830. Elle orne aujourd’hui la salle 407 du Louvre.

Les “Labattines”, l’œuvre supposée créée par Phidias et faisant partie du zoo du Parthénon, orne désormais la salle 347 du Louvre.

Données individuelles pour le Louvre

Il lui a fallu environ 200 ans pour devenir un musée.
Louis XIV a été le dernier roi à utiliser le Louvre comme palais avant de s’installer définitivement à Versailles en 1682. En 1793, pendant la Révolution française, une partie du palais a été transformée en musée. Il faudra attendre de nombreuses années avant que le Louvre ne soit entièrement transformé en musée, en 1993.

Le plus grand tableau du musée se trouve dans la même salle que la Joconde.

La Joconde est sans aucun doute l’exposition la plus populaire du Louvre. À quelques mètres de là, est exposée la toile de Paul Véronèse “Les Noces de Cana”, qui mesure 6,77 mètres de haut et 9,9 mètres de large.

Les fans du livre “Da Vinci Code” de Dan Brown peuvent suivre le même parcours que celui de Robert Langton et Sophie dans le livre. Le Musée du Louvre propose plusieurs guides pour vous aider à organiser au mieux votre visite.

De nombreux objets exposés au Louvre ont été volés par Napoléon lors de ses campagnes.

Amateur d’art, Napoléon a volé des centaines d’œuvres d’art et d’objets de grande valeur lors de ses campagnes militaires dans les pays qu’il a pillés. L’Italie et l’Egypte ont été deux des plus grandes victimes du grand général.

La pyramide du Louvre n’a pas fait l’unanimité.
La pyramide de verre distinctive orne l’extérieur du musée depuis 1989. Conçu par l’Américain I. M. Pei, il a suscité de nombreuses controverses lors de sa construction. En particulier, en raison de son caractère moderne, il a été considéré qu’il ne s’intégrerait pas dans la zone environnante du musée.

La collection du Louvre continue de s’enrichir. Aujourd’hui encore, le Louvre continue d’acheter des œuvres d’art et d’enrichir sa collection. La dernière de ses acquisitions est constituée de deux portraits signés par Rembrandt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *