Un faux tableau MODIGLIANI saisi par la police Espagnole !

Un faux tableau MODIGLIANI saisi par la police Espagnole !

Un collectionneur d’art arrêté

La brigade du patrimoine historique de la police espagnole, assistée par la police de valencienne, a intercepté un faux tableau de Modigliani dimanche dernier (28 mars 2021).  L’enquête vise désormais un collectionneur d’une ville espagnole qui essayait de vendre la toile pour plusieurs millions d’euros.

Ce tableau possédait une signature au dos de l’œuvre et des documents d’identification mais falsifiés. Le collectionneur, dont le nom n’est pas connu, souhaitait faire croire qu’il s’agissait d’un original du célèbre peintre Amedo Modigliani et essayait pour cela de le faire passer par des marchands d’art étrangers.

© Police de la Generalitat Valenciana

© Police de la Generalitat Valenciana

Une oeuvre presque vendu pour 8,5 M€

D’après les policiers, il était sur le point d’en tirer 8,5 millions d’euros. L’enquête est en cours pour l’amende à appliquer et si d’éventuelles organisations mafieuses existent autour de cette rocambolesque affaire.

L’oeuvre ne s’apparente à aucune œuvre connue de Modigliani , il s’inspire du style du peintre et semble représenter son modèle favori, Jeanne Hébuterne.

Il a pu être prouvé très rapidement et facilement que ces œuvres étaient des faux, contrairement à ce que prétendait le vendeur mal honnête. Les enquêteurs ont par ailleurs révélé que des marchands d’art, apparemment peu regardants sur les provenances des œuvres qu’ils vendent, avaient participé à la mise en vente de ces tableaux en Suisse, au Mexique et en Allemagne, contre une commission à hauteur de 10% du prix de vente.

Le trafic d’art

Le chef du groupe du patrimoine historique de la police de la Generalitat, Antonio López, avertit que « la revente de contrefaçons est un problème persistant sur le marché de l’art qui inquiète les services de police, mais aussi les collectionneurs, les marchands d’art et les familles héritières des artistes, qui voient comment les circuits commerciaux illégaux augmentent ».

On comprend parfaitement que ce trafic d’art ne s’arrêtera pas de sitôt vu les sommes colossales mises en jeu.

Si vous souhaitez lire le billet complet voici le lien de l’article police espagnole : La Policía de la Generalitat interviene tres obras falsas de Modigliani

Nous avons déjà rédigé un article sur : Où acheter un tableau d’art certifié ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *