Dragon Ball : un anime et un manga mythique

Dragon Ball : un anime et un manga mythique

S’il est un événement qui a marqué les années 80, surtout pour les jeunes, c’est bien la sortie de l’anime « Dragon Ball ». Si son créateur Akira Toriyama s’attendait à une œuvre éphémère, celle-ci est devenue une série culte. Près de 37 ans après sa création, ce manga séduit toujours autant et a traversé des générations. Comment expliquer ce succès ?

Dragon Ball, le manga par excellence

Qui aujourd’hui n’a pas déjà entendu parler de Dragon Ball ? Que l’on ait 40 ou 7 ans, ce manga nous est un jour passé devant les yeux. Surtout connue pour son célèbre « Kaméhaméha », cette œuvre est plus qu’un simple dessin animé. Son impact est tel que près de 40 ans après sa création, l’anime reste un classique et est devenu une franchise. Hormis le manga et l’anime, Dragon Ball se décline en de nombreux jouets et figurines à l’effigie des personnages. Des jeux vidéo ont également été conçus pour le plus grand bonheur des fans. Aujourd’hui, Dragon Ball réunit plusieurs générations et est considéré comme une référence en matière de manga.

Dragon Ball était avant tout un manga humoristique, puis a été adapté en anime. Pendant près de 10 ans, Akira Toriyama aura produit 519 chapitres, répartis sur 49 tomes. Un succès auquel l’auteur ne s’attendait pas. Son histoire se construit autour de sept boules de cristal qui, une fois réunies, permettent d’exaucer un souhait. L’aventure débute lorsque Bulma part à la recherche de ces fameuses boules et tombe sur Son Goku qui en possède justement une. La jeune femme le convainc de la suivre dans sa quête et s’ensuit alors une folle aventure souvent semée d’embuches.

Lire aussi =>  BEYBLADE, UN FILM EN LIVE-ACTION PRODUIT PAR JERRY BRUCKHEIMER ANNONCÉ

Depuis la première diffusion de l’anime en France en 1988, il est devenu une sorte d’ambassadeur du manga sur le territoire. Dragon Ball a en effet ouvert la voie aux mangas et aux animes non seulement en France, mais également en Europe. Aujourd’hui, les Français sont les deuxièmes plus grands adeptes de mangas derrière le Japon.

Dragon Ball figurine manga

Dragon Ball : comment expliquer son succès ?

Que l’on soit enfant, adolescent ou adulte, Dragon Ball et les aventures de Son Goku ne nous sont pas étrangers. Bien que l’anime date, il est loin d’avoir perdu de sa notoriété. Au contraire, la franchise ne cesse de se développer. Films, livres, jeux vidéo… le phénomène Dragon Ball est présent dans tous les domaines.

La raison de ce succès réside d’abord dans le fait que ce manga a été le premier que le public étranger a pu découvrir. L’anime a été diffusé pour la première fois dans l’émission culte « Club Dorothée ». Ceux qui suivaient le show ont ainsi découvert une nouvelle forme d’art, mais surtout la culture japonaise. Depuis ce manga, le monde occidental s’est davantage tourné vers le Japon. Si bien qu’aujourd’hui, la plupart des jeunes sont des fans inconditionnels de tout ce qui a trait à la culture japonaise.

Malgré des scénarios quelque peu répétitifs, avec des scènes de combat souvent très longues, la formule marche. Cela s’explique notamment par les personnages, « gentils » comme « méchants ». Si on retrouve en majeur partie des scènes d’affrontements, la différence réside dans les protagonistes. Tout au long des épisodes, on découvre leurs caractères, leur force et leurs faiblesses. Cela a pour effet d’embarquer le public qui s’approprie et s’attache à ces personnages. À tout cela s’ajoutent la magie et un brun d’humour qui embarquent davantage de public. Devenir un « Super Saiyan », c’est le rêve de nombreux (grands) enfants.

Lire aussi =>  Tiger & Bunny : Ce qui vous attend dans la saison 2 de l'anime de super-héros déjanté

Mais au-delà du divertissement, Dragon Ball séduit par les valeurs qu’il transmet aux gens. Les personnages et leurs histoires offrent des leçons de vie. Travail, persévérance, amitié, dépassement de soi… sont autant d’enseignements que l’on peut tirer du manga. Des enseignements intemporels qui touchent plusieurs générations. Raison pour laquelle en 2021, on peut retrouver des fans de Dragon Ball âgés de 7 ou 22 ans. Ceux-ci sont le plus souvent initiés par leurs aînés (parents, oncles, grand frère…).

succès manga Dragon Ball

Dragon Ball : une franchise indétrônable

Si à la base Dragon Ball ne devait être que l’aventure d’une année, il est devenu une saga culte. La franchise créée par Akira Toriyama s’est développée. Si le manga ne sert pas d’inspiration pour d’autres œuvres, il est pris comme référence, notamment dans le cinéma. Malgré le succès d’autres mangas et animes, Dragon Ball reste le numéro 1 dans les cœurs des fans. Un amour et une fidélité qui a été récompensée maintes fois par la franchise.

Akira Toriyama a en effet décidé de donner une suite à sa première saga. Après Dragon Ball, il y a donc eu « Dragon Ball Z ». Dans ce deuxième volet, les spectateurs découvrent que Son Goku vient d’une race extraterrestre Saiyan. Les scènes sont davantage axées sur les combats, mais les valeurs fondamentales de l’anime sont restées les mêmes.

L’aventure ne s’est toutefois pas arrêtée là puisque d’autres suites de l’anime ont vu le jour. On a ainsi pu voir « Dragon Ball GT » et « Dragon Ball Super ». « Dragon Ball GT » n’est toutefois pas une œuvre d’Akira Toriyama, mais a été produit par le studio japonais Toei Animation. Quoi qu’il en soit, ces suites ont séduit le public et ont réveillé les nostalgiques. Il semblerait que d’autres suites seraient en cours d’étude. La saga Dragon Ball a donc encore de longs jours devant elle.

Lire aussi =>  Bubble: Nouvelle bande-annonce de l'anime original de Netflix

Hormis le manga et l’anime, Dragon Ball c’est des produits dérivés à n’en plus finir. À commencer par les figurines et les jouets que les passionnés s’arrachent, petits ou grands. Nombreux sont ceux qui font des collections de ces jouets qui s’achètent et se vendent à prix fort. Ensuite, il y a évidemment le secteur de l’habillement qui a surfé sur la vague Dragon Ball. Les vêtements à l’effigie des héros du manga inondent le marché et les designs sont de plus en plus impressionnants. Enfin, il y a un domaine, très porteur, qui lui aussi a profité de cet engouement pour l’anime : les jeux vidéo. Les aventures de Goku et ses amis sont donc disponibles sur les différentes consoles de jeux.

Que les fans ne s’inquiètent pas, la fin de Dragon Ball est loin d’être imminente. D’autres projets sont en préparation. La légende des sept Dragon Balls durera encore longtemps.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.