Dany Brillant : Rend hommage à Charles Aznavour en beauté !

Dany Brillant : Rend hommage à Charles Aznavour en beauté !

Dany Brillant : Décide de faire un album avec la participation de plusieurs artiste en hommage Charles Aznavour !

Dany Brillant lors du telethon décide de rendre hommage a son père spirituel, Charles Aznavour. En tant que fan numéro 1 comme il a déclaré, c’était un choix naturel de choisir d’interpréter les chansons de Charles Aznavour dans un album.

Qui est Dany Brillant ?

Né le 28 décembre 1965 à Tunis, Dany Cohen, qui est son véritablement nom, est un chanteur français. Dany Brillant est juste un nom de scène. A peine un an, ses parents  décident de s’installer à Sainte-Geneviève-des-Bois afin de  fuire les protestations relatives à la guerre des Six Jours. À ses douze ans, il quitte Sainte-Geneviève pour Paris et son père décide d’ouvrir une épicerie là-haut.

Il a commencé sa carrière en 1986 en jouant sur les trottoirs et dans les terrasses du Quartier latin de Paris avec un son voisin qui joué du saxophone. Un jour, Jacques Boni qui est le patron du cabaret Aux Trois Maillets, repère et propose un premier emploi a Dany Brillant, celui-ci travaillera 5 ans pour lui. En 1991, il sort son premier album nommé « C’est ça qui est bon« . Suite a cela il a sortis plusieurs album et c’est fait une place remarquable dans la chanson française.

Lire aussi =>  Succession : Un épisode tant attendu par les fans de la série !

Qui était Charles Aznavour ?

Né le 22 mai 1924 à Paris, Shahnourh Vaghinag Aznavourian, qui est son nom de naissance, et a décidé de s’appeler Charles Aznavour. Il a nous quitté  le 1er octobre 2018 à Mouriès dans les Bouches-du-Rhône. C’était un auteur-compositeur-interprète, acteur et écrivain franco-arménien.

Sa carrière musicale a commencée dans les années 1940. Durant sa carrière il a enregistré près de mille deux cents chansons, interprétées en plusieurs langues telles qu’en français, anglais, italien, espagnol, allemand, arménien, napolitain, russe et sur la fin de sa carrière en kabyle. Il a également écrit et coécrit plus de mille chansons pour plusieurs artistes mais aussi pour lui-même. Il fait partie des chanteurs français les plus connus en dehors de la France.

Charles Aznavour n’a pas eu qu’une carrière musical mais aussi une carrière d’acteur, il a apparu dans soixante-trois long métrage et dans des téléfilms. En aimant c’est de culture telles française et arménienne, il a décidait a partir de 1995 de représenter l’Arménie dans plusieurs instances diplomatiques internationales et par la suite obtiendra la nationalité arménienne en 2008.

Un album de Dany Brillant en hommage à Charles Aznavour

Après la sortie en 2020 de l’album Dany Brillant chante Aznavour La Bohème, Dany Brillant décide de créer l’album Dany Brillant chante Aznavour en duo afin de rendre hommage au célèbre chanteur de français. Les participants a cette album sont Patrick Bruel sur le titre « Je m’voyais déjà« , Pascal Obispo sur « For me formidable« , Les plaisirs démodés avec Veronic Dicaire, La Mamma avec Nikos Aliagas, « Mourir d’aimer » avec Chimene Badi.

Dans ses albums, Dany Brillant reprend les meilleures chansons de Charles Aznavour. La fille du chanteur, Katia Aznavour, chantera également dans l’album en hommage a son défunt père. Dany Brillant tenait réellement a faire cette album car pour lui Charles Aznavour était son mentors et comme un père.

Lire aussi =>  Bryan Cranston, acteur dans Breaking Bad met en vente sa maison pour 28 millions de dollars

Clip officielle de l’album Dany Brillant chante Aznavour : La bohème

Les déclaration de Dany Brillant sur son hommage à Charles Aznavour

« Dès les années 1950, les grands crooners de l’époque animaient des shows musicaux à la télévision : Franck Sinatra, Dean Martin. C’était un moyen de communier avec les chanteurs. Sacha Distel l’a fait en France. Je vais donc partager des chansons de Charles Aznavour avec des artistes comme Bruel, Obispo, Sheila, Adamo, Carla Bruni. J’ai une dizaine de duos. »

« La scène, j’en fais depuis 35 ans, je suis chez moi. Et les Folies-Bergère, c’est le temple du music- hall. »

 

« Je l’ai vu en concert à 11 ans avec ma mère et je ne m’en suis jamais remis. C’est grâce à lui que j’ai eu envie de faire ce métier. Et à l’âge de 29 ans je l’ai rencontré au festival de Montreux. Il est venu me voir. À l’époque je chantais des chansons un peu légères, c’était l’époque de ‘Suzette’. Il m’a dit : ‘L’âge venant, il va falloir commencer à faire des chansons plus sérieuses, plus profondes.’ Il m’a suivi après ça. Charles était un ami et un maître. »

 

« J’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette émission. Il y a un vrai partage, de l’humour, de la décontraction. On pourrait faire des hommages à Bécaud, à Montand. C’est important que la jeune génération connaisse notre patrimoine musical. Si ça marche, j’adorerais recommencer, on en a parlé avec les producteurs. Tous les chanteurs que j’aime avaient leur show. C’est souvent à l’âge mûr que ça arrive, donc j’y suis ! »

 

« Katia Aznavour a toujours refusé de participer à quoi que ce soit depuis la disparition de Charles »

 

« C’est un beau cadeau qu’elle me fait […] Pour moi, elle a fait une exception, et a chanté. C’était très émouvant de chanter avec la fille de Charles et il y avait une grande émotion. »

 

« Je voulais sortir mon album il y a un an, je voulais faire un double album déjà parce que l’oeuvre de Charles est tellement large qu’en dix chansons, je ne pouvais pas embrasser sa carrière comme il se doit. […] Je me suis rendu compte que tout le monde avait grandi avec Charles Aznavour, et donc plutôt que d’être seul sur ce volume 2, je me suis dit qu’autant être accompagné. »

 

« C’était un peu comme un père ! Il m’emmenait partout et m’invitait souvent dans de grands événements. Il me donnait des conseils et était protecteur. C’était une figure rassurante dans un milieu qui n’est pas simple. »

« Je voulais sortir mon album il y a un an, je voulais faire un double album déjà parce que l’oeuvre de Charles est tellement large qu’en dix chansons, je ne pouvais pas embrasser sa carrière comme il se doit. […] Je me suis rendu compte que tout le monde avait grandi avec Charles Aznavour, et donc plutôt que d’être seul sur ce volume 2, je me suis dit qu’autant être accompagné. »

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *