Handmaid’s tale ! Quatre bonnes raisons de regarder la série !

Handmaid’s tale ! Quatre bonnes raisons de regarder la série !

Venez découvrir les raisons pour lesquelles la série « The Handmaid’s Tale » est aussi réputé !

La célèbre série tiré du roman à succès de Margaret Atwood a eu un renommé mondial dès sa sortie et pour cause, traité une dystopie comme sujet reste intemporelle tant les situations abordées sont captivantes, alors si vous n’avez pas encore regardé  La Servante Écarlate dîtes « The Handmaid’s Tale » voici 4 bonnes raisons de s’y mettre !

1- Parce que le scénario imaginer n’est pas totalement inspiré d’une fiction

La série aborde plusieurs sujets qui font encore débat de nos jours, celui de la place de la femme dans la société et son rôle au sein d’un foyer. La série évoque une dystopie mais comme nous vivons déjà dans une société à la limite de la dystopie alors je dirais que le scénario  est quand même très réaliste.
Dans cette série, les États-Unis sont tombé dans une dictature qui sera ensuite gouvernée essentiellement  que par des hommes, alors vous imaginez une société entièrement fondée selon des règles patriarcales ? C’est exactement ce qui se passe ici, les femmes seront partagées en trois catégories les épouses qui sont les femmes des commandants et également maîtresses de maison, puis il y a les marthas qui sont les domestiques et qui sont considérés comme la propriété de ses maîtres et vient ensuite les servantes qui ne sont là que pour enfaîter car les femmes deviennent de plus en plus stériles.
Ce n’est pas la première fois que nous sommes face à une société patriarcale ou la femme est soumise au statut de sujet, car dans certains pays ces fondements  sont toujours d’actualité. Certaines femmes se font tuer, ou emprisonner juste parce qu’elles ont voulu lire, écrire, apprendre et travailler. De plus en plus de féministes s’inspirent du costume des servantes pour faire des manifestations car elles sentent que leurs sociétés les oppresses, elles sentent qu’on ne leurs prenne pas assez au sérieux. Lorsque les servantes se font violer quotidiennement par les commandants pour ensuite enfanter, et sont obligées de vivre sous le même toit que ces hommes, on pense aux femmes qui vivent dans des pays où la coutume est d’épouser son violeur pour éviter le déshonneur de la famille, la femme est ici réduite à un statut d’objet.


Culture Commune en partenariat avec Amazon vous propose jusqu'à 30 jours OFFERTS sur OCS, Mangas, AB1, TFOU MAX... sans Engagement avec notre lien : Prime vidéo Channels. Prime Video Channels est un service de streaming qui permet aux membres Amazon Prime d’ajouter des abonnements individuels à des chaînes pour un faible coût mensuel, sans avoir à souscrire un bouquet de chaînes et sans engagement.

Si vous n'êtes pas encore abonnée Prime vidéo, vous pouvez bénéficier de 30 jours d'essais GRATUITEMENT : Prime vidéo.


2-Parce qu’elle nous rappelle que tout est éphémère

La série nous tient en haleine depuis la première minute du premier épisode, on se pose de tas de questions mais surtout la question ultime c’est COMMENT ON EN EST ARRIVÉ À LA ? Cette fiction nous montre que notre société est instable et qu’il peut vite basculer dans le côté sombre sans que rien n’y personne ne l’empêche. Ça commence par le bombardement du capitole, puis l’invasion du congrès, puis une dictature se met très vite en place, les lois changent et les normes de la société aussi change, et les personnes qui composent cette société aussi se mettent brusquement à changer et là on se rend compte que nous ne sommes plus maîtres de nous-même et que nous nous trouvons tout en bas d’une chaîne pyramidale et que notre vie ne vaut pas mieux que celui d’un insecte. On a plus de nom, ni de prénom, on porte celui de nos maîtres, celui à qui nous appartenons désormais et nous sommes réduits au silence, notre parole ne compte plus pour personnes. La série a de nombreuse similitudes avec 1984 de George Orwell qui évoque lui aussi une dystopie également mais un peu plus poussée.

3-Parce que c’est avant tout une histoire de femme !

En écrivant ce roman Margaret Atwood a mit en avant les femmes dans une société entièrement dominée par les hommes. Le personnage principal June Osborne est femme tenace et de caractère avec un instinct maternel infaillible prêt à tout pour survivre et sauver la vie de ses enfants et surtout renverser cette dictature. Elle est secondée par ses amies servante comme elle qui ne vont pas hésiter à évincer petit à petit cette chaîne pyramidale quitte à sacrifier leur vie au détriment de millier d’autre. Quand on regarde la série il y a une tension très anxiogène, à chaque épisode on est révolté des sorts qui sont réservés aux femmes, mais au fil des épisodes on comprend rapidement que ce sont les femmes qui tirent les ficelles et que les réduire aux silences leurs donnent encore plus de pouvoir de s’exprimer, voilà toute la beauté à travers cette série palpitante et unique !

4-Parce qu’on adore les histoires d’amour prohibé !

En tentant de s’enfuir le personnage principal June Osborn a été séparée de son mari et de sa fille, elle se retrouve alors toute seule dans ce nouveau « monde » en tant que servante. C’est une femme seule et désorientée qui va faire la rencontre de Nick Blaine qui sera commandant, ils vont tomber amoureux et construire une histoire d’amour pur dans cette société sombre ou un homme et une femme n’a pas le droit d’avoir une relation hors mariage faute de risquer une peine de mort. Les deux vont alors s’aimer envers et contre tous et vont même ATTENTION SPOILER avoir un enfant.

Vous n’avez plus de raison de ne pas regarder cette série qui vous fera traverser à chaque épisode mille et une émotion !

5/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *