Voyager au Myanmar à vélo

Voyager au Myanmar à vélo

Comment entrer dans le pays

Si vous vous rendez au Myanmar par avion, vous pouvez utiliser le nouveau service e-Visa pour obtenir un visa touristique à entrée unique. Le coût est de 50 USD (44€).

Les personnes arrivant par voie terrestre comme les voyageurs à vélo de Cyclotrip devront obtenir un visa à l’avance. La demande est simple et ne prend généralement que quelques jours. Bangkok, Kuala Lumpur et Vientiane sont de bons endroits pour obtenir le visa. Vous obtiendrez un visa de tourisme valable 90 jours qui vous permettra de rester 28 jours au Myanmar.

Le moyen le plus simple d’entrer au Myanmar est de passer par la Thaïlande à la frontière Mae Sot-Myawaddy (État de Kayin). Vous n’avez pas besoin d’un permis spécial pour ce passage, mais seulement d’un visa valide pour le Myanmar.

decouvrir le Myanmar

Permis spéciaux

Des permis spéciaux sont nécessaires pour entrer ou sortir du Myanmar via l’Inde au point de passage de Tamu – Moreh ou via la Chine au point de passage de Muse – Ruili.

Ces permis peuvent être obtenus à Yangon auprès d’Exotic Tours (frais de 50 $ / 44€) ou à l’agence de voyage Seven Diamonds (100 $ / 88€). Nous avons utilisé « Exotic Tours » et avons été entièrement satisfaits de leur service. Le seul avantage de l’agence Seven Diamonds est qu’elle a un agent à Tamu qui vous aidera à remplir les formalités à la frontière. Exotic Tours, en revanche, envoie directement le permis par fax aux agents de l’immigration à la frontière.

La délivrance des permis peut prendre jusqu’à 10 jours. Heureusement, vous n’aurez pas à perdre un temps précieux à attendre votre visa à Yangon. Une fois que vous aurez fait votre demande et payé à Yangon, votre agence de voyage vous enverra un courriel de confirmation et s’occupera d’obtenir les documents et se chargera d’acheminer les documents à la frontière.

Lire aussi =>  La 10ème édition du Festival de Loire à Orléans avec plus de 200 bateaux attendus

Si vous venez de Chine, vous pourrez peut-être obtenir le permis spécial au consulat du Myanmar à Kunming. Cette information n’est pas confirmée, il convient donc de la vérifier avant de tenter cette option.

Se rendre au Myanmar depuis l’Inde est possible, mais un peu plus délicat. Contactez l’agence de voyage Seven Diamonds à Yangon par e-mail qui se chargeront d’obtenir le permis spécial pour vous. Le permis sera faxé à la frontière de Tamu et vous devrez effectuer le paiement à la frontière lors de votre arrivé au Myanmar.

Myanmar en velo

La météo et le climat en général

Le Myanmar a trois saisons. La saison chaude (qu’il vaut mieux éviter) est de mars à avril, suivie de la saison des pluies, plus fraîche, de mai à octobre. Le site

Le pays est sujet à des pluies torrentielles à cette époque la boue et la pluie peuvent être un problème sérieux. La période idéale pour faire du vélo au Myanmar est de novembre à février, lorsque le temps est chaud et agréable mais rarement étouffant.

Si vous arrivez directement en avion après avoir passé l’hiver en Amérique du Nord ou en Europe, le Myanmar peut vous sembler initialement chaud au début. Ne vous inquiétez pas, la plupart des gens s’habituent à la chaleur sur une période de quelques jours à quelques semaines. Les nuits peuvent être fraîches, n’oubliez pas d’emporter des vêtements chauds. Vous devez également prévoir une veste de pluie, juste au cas où !

Gardez à l’esprit que la saison fraîche est aussi la période de pointe pour les touristes et qu’il peut être extrêmement difficile de trouver des chambres d’hôtel bon marché, en particulier si vous arrivez tard dans la journée, comme le font de nombreux cyclistes.

Lire aussi =>  Top 3 des astuces pour bien dormir dans l’avion

Hôtels touristiques

Officiellement, les visiteurs étrangers ne sont autorisés à séjourner que dans des hôtels et des chambres d’hôtes ayant une licence spécifique pour recevoir des étrangers. Ces établissements peuvent être coûteux. Pendant la haute saison dans les endroits populaires comme le lac Inle ou Bagan, vous pouvez vous retrouver à payer 30 $ pour une chambre basique qui pourrait coûter 10 $ en Thaïlande. Le minimum que vous finirez probablement par payer est de 15 à 20 $ par nuit si vous séjournez dans des hôtels autorisés.

plage Myanmar soleil

Guesthouses + séjours dans les temples

Dans les endroits non touristiques, vous aurez deux options. Les autorités peuvent vous permettre de séjourner dans une maison d’hôtes locale. Cela vous coûtera environ 10 $ pour une chambre exiguë à la propreté douteuse. Les installations sanitaires et les toilettes seront partagées.

Si vous êtes loin des sentiers battus, les autorités peuvent vous autoriser à séjourner dans le temple bouddhiste local. Dans la plupart des cas, vous monterez votre tente dans une grande salle et les moines vous fourniront des draps et des oreillers supplémentaires.

Une fois que les locaux auront découvert votre présence, vous pouvez être assuré de nombreuses visites et séances de photos. Les moines peuvent également vous offrir des en-cas ou des repas. Dans de nombreux cas, il sera également possible de préparer un repas si vous avez apporté vos propres provisions. Vous pouvez envisager de faire un don ou de leurs laisser un souvenir de votre passage.

Camping

Le camping est illégal au Myanmar, et il est presque certain que vous serez déplacé si les autorités vous surprennent à planter votre tente. Les infortunés surpris en train de camper ont été obligés de se déplacer au milieu de la nuit et de pédaler sur de longues distances pour atteindre une ville où le camping est autorisé.

Lire aussi =>  9 alternatives de babysitting pour les parents isolés pour un week-end ou un séjour détente !

Les Birmans sont gentils, mais rarement prêts à risquer leurs emplois pour accueillir des étrangers.

Bien sûr, beaucoup de cyclistes parviennent à faire du camping sauvage au Myanmar il suffit de s’éloigner des routes avant la tombée de la nuit. Nous avons monté notre tente avec succès à trois reprises, mais nous avons été découverts par les autorités à deux reprises. Après avoir été découverts, nous avons été transférés une fois dans un monastère voisin et une fois, étonnamment, autorisés à rester.

Le camping furtif au Myanmar exige de la vigilance et une bonne dose de chance. Assurez-vous que personne ne vous suit et plantez votre tente à l’écart de toute route et loin, très loin, de tout endroit où quelqu’un pourrait vous voir. Utilisez les lumières avec parcimonie et réduisez le bruit au strict minimum. Les villageois se promènent la nuit et vous risquez d’être découvert, même si vous avez pris toutes les précautions et choisi un endroit très bien caché.

Myanmar a velo

Sécurité

Le Myanmar est généralement un pays sûr, avec peu de criminalité, mais, comme dans tous les pays, il y a quelques mauvaises personnes, il y a quelques pommes pourries en gros… Un cycliste européen a été sauvagement attaqué alors qu’il faisait du camping sauvage près de Bago, début 2015 un autre en Ardèche en France en 2021…

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *