Le style de l’art Baroque

Le style de l’art Baroque

Qu’est-ce qui caractérise l’art baroque ?

Un Art pour un Siècle de génie

Le style baroque est né vers la fin du XVIème siècle en Italie, à Rome, avant de se répandre en France et dans le reste de l’Europe catholique.

Comment reconnaître le style baroque ?

Ce mouvement se reconnait par son ostentation affichée, son raffinement. La musique classique de ce style se reconnait par sa longueur, son envolée musicale, sa sophistication. Jean-Philippe Aricie de Rameau Hippolyte est le premier compositeur français à instaurer ce mouvement dans le domaine de la musique. Son opéra se caractérise par son manque de mélodie cohérente, et ses nombreuses dissonances.
Les peintres utilisent le clair-obscur tout en représentant des scènes dramatiques, tragiques. Il suffit pour s’en rendre compte d’observer les tableaux de grands peintres comme Vermeer ou Rembrandt. Des peintures représentants des scènes tragiques et sombres, avec du clair obscure caractérise la peinture de ce mouvement. Le contexte religieux et chrétien est à prendre en compte concernant cet art.
La sculpture reste influencée par le style néoclassique. Pour reconnaitre des sculptures de cet art, il faut vérifier le marbre utilisé. Le marbres colorés est utilisée pour de la sculture proches des palais de Rome par exemple. Ange ou saint vers une église, des portraits en poses extravagantes.
La renaissance possède une architecture avec une histoire très vaste, notamment en Italie. La pierre est le matériau privilégie pour les constructions.

Pourquoi le baroque est né ?

Le style baroque est né en réaction à l’austérité protestante. En effet, comme nous l’avons déjà dit, l’art baroque se caractérise par son gigantisme, son orgueilleuse ostentation, bien le contraire donc de l’austérité. Le style baroque émerge dans une Europe en pleine mutation. La Renaissance partie d’Italie pour se propager dans le reste du continent répond à ce siècle, cette Europe instable, de plus en plus ouvert sur le reste du monde avec les grandes découvertes, un monde en mutation incessant. Le gigantisme du baroque est lié aux nouvelles possibilités offertes par ce siècle.
le classicisme viendra remplacé cet art, avec une vision totalement différente.Oeuvre,peinture, église, histoire, les peintres italiens qui n’ont jamais été autant sollicités, cette époque est riche en Histoire qui mérite d’êtres étudié, pour un mouvement qui à marqué son temps, et influencé et influence encore les mouvements artistiques.

Quels sont les principes du baroque ?

En littérature, les principes du goût de la sensualité, des extrêmes, de l’ornementation et du langage à effets sont mis en avant. Les genres privilégiés de cet art sont le roman, le théâtre, le poésie.
Sur le plan de la sculture, les principes du baroque s’observe par les scultures de Gian Lorenzo Bernini. Bernin est considéré comme l’un des artistes les plus illustres de l’Europe Chrétienne de son temps. Le buste de Louis XIV qu’il a réalisé en France nous montre une figure sévère dans une stature noble. Michelangelo Merisi da Caravaggio, aussi appellé Caravage, fait des peintures utilisant le clair-obscur dans une optique mystique et religieuse, à l’exemple d’une de ses oeuvres “Le Martyre de saint Matthieu”. Pierre Paul Rubens est un peintre qui séjourne à Rome pour assimiler le style de peinture de divers artistes comme Caravage. Avec son influence, il réalise de nombreuses oeuvres qu’il considère comme de grands travaux. Ne s’intéressant que peu aux détails. Le principe de grandeur, en quantité comme en qualité, est de nouveau présent.
Le monde italien de la renaissance connait un art florissant, riche par son Histoire, et glorieuse pour une architecture de pierre de renommé. les principes baroques sont repris par les peintres, architectes, musiciens. L’oeuvre favorite de Bernin est une église, Saint-André du Quirinal, pour son architecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *