Jeux olympiques : Sous le drapeau aux cinq cercles

Jeux olympiques : Sous le drapeau aux cinq cercles

Pourquoi les Jeux Olympiques sont tous les 4 ans ?

Les Jeux olympiques modernes sont une série de compétitions sportives internationales, également connues sous le nom de Jeux olympiques, créées en 1896 à l’initiative du baron Pierre de Coubertin, qui voulait faire revivre l’esprit des plus célèbres jeux sacrés de l’Antiquité, célébrés en l’honneur de Zeus à Olympie.Plus d’information sur les jeux Olympiques et le sport, cliquez sur ce site.  Elles sont organisées tous les quatre ans par le Comité international olympique, dans différentes villes et avec des règles précises. Ils sont également flanqués des Jeux olympiques d’hiver, depuis 1924, et des Jeux paralympiques, dédiés aux athlètes handicapés, organisés depuis 1960.

Jeux olympiques modernes

Les Jeux olympiques modernes, inspirés des jeux qui se déroulaient à Olympie dans l’Antiquité, ont été proposés par le baron français Pierre de Coubertin, qui a également choisi la devise latine Citius, altius, fortius (« plus vite, plus haut, plus fort »), et le drapeau avec cinq cercles de couleurs différentes, entrelacés pour symboliser l’union des peuples des cinq continents. Les Jeux ont lieu tous les quatre ans depuis 1896 (il n’y a eu que des interruptions dues aux deux guerres mondiales) et rassemblent sous un même drapeau des athlètes de presque tous les pays du monde. En 2004, 10 500 athlètes ont participé aux compétitions à Athènes : 28 disciplines sportives avec un total de 301 spécialités.

sport jeux olympique

Les Jeux olympiques dans l’Antiquité

Les Jeux olympiques, célébrés en l’honneur de Zeus dans la ville sacrée d’Olympie tous les quatre ans pendant les mois d’été, étaient les plus anciens et les plus solennels des quatre jeux panhelléniques célébrés par les Grecs. Les autres étaient les Jeux Pythiques, en l’honneur d’Apollon Pythius, qui étaient célébrés à Delphes la troisième année de chaque Olympiade (c’est-à-dire la période entre deux Jeux Olympiques) ; les Jeux Néméens, en l’honneur d’Archemorus, fils du roi de Némée, qui étaient célébrés tous les deux et quatre ans de l’Olympiade ; les Jeux Isthmiques, en l’honneur de Poséidon, qui étaient également célébrés tous les deux ans sur l’isthme de Corinthe. Il existait également une série de jeux plus petits à caractère local, dont les plus importants étaient les Jeux panathénaïques organisés à Athènes, à partir de 566 avant J.-C., en l’honneur d’Athéna Pallas.

La chronologie des Jeux olympiques commence en l’an 776 avant J.-C., mais leur origine est probablement plus ancienne. À l’origine, seuls différents types de courses à pied étaient organisés, auxquels se sont ajoutés par la suite les pentathlons, la boxe, les courses de chevaux, les courses armées, les courses de chars et la panchrace (une combinaison de boxe et de lutte). Les étrangers, les esclaves et les personnes déshonorées n’étaient pas autorisés à concourir.

Voici d’autres articles susceptible de vous intéresser :

Les femmes, qui n’étaient même pas autorisées à assister aux compétitions (au moins jusqu’en 396 av. J.-C.), ont organisé leurs propres Jeux à Argos à partir du 6e siècle av. J.-C., connus sous le nom de Jeux aérés car ils étaient dédiés à Héra. Les Jeux olympiques ont connu leur apogée vers la fin du Ve siècle avant J.-C. et se sont poursuivis pendant toute l’ère romaine, jusqu’en 393 après J.-C., date à laquelle ils ont été interdits par l’empereur romain christianisé Théodose Ier, car ils étaient considérés comme un spectacle païen.

La renaissance des Jeux olympiques

La découverte des ruines de la ville antique d’Olympie au cours du XIXe siècle a relancé l’intérêt pour l’esprit des Jeux antiques. Pierre de Coubertin, pédagogue et sociologue, a réussi à réintroduire les Jeux dans le cadre d’un discours plus large sur l’importance du sport dans l’éducation des jeunes et comme instrument de paix entre les peuples. En 1894, à l’issue d’un congrès international à la Sorbonne à Paris, il est décidé que les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne se tiendront à Athènes en 1896 et le Comité international olympique (CIO) est créé pour les organiser. Ces premiers Jeux ont rassemblé 250 athlètes représentant 13 des 21 pays qui avaient initialement rejoint l’initiative.

Il s’agit de l’événement sportif le plus important organisé jusqu’alors, et les Grecs sont si enthousiastes qu’ils proposent qu’Athènes soit le siège permanent des Jeux.

Toutefois, le CIO a décidé que chaque édition serait accueillie par un pays différent afin de souligner le caractère universel de l’initiative. Paris fut choisi pour l’édition de 1900, à la fois comme un hommage à Coubertin et parce que certains pensaient que la combinaison avec l’Exposition universelle, prévue la même année dans la capitale française, attirerait l’attention du public. Au contraire, les compétitions, proposées comme « compétitions sportives de l’Exposition », ont été reléguées au second plan.

C’était encore pire à Saint Louis (USA) en 1904. Pour de nombreux athlètes, le lieu de compétition était éloigné et cela s’est avéré être un obstacle insurmontable : sur les 496 participants, seuls 64 venaient d’autres continents.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.