The Walking Dead saison 11 : Critique de l’épisode 1 ” La grande chance perdue de la rédemption”

The Walking Dead  saison 11 : Critique de l’épisode 1 ” La grande chance perdue de la rédemption”

La première de la dernière saison de la série The Walking Dead à commencé !

Le début d’une série marathon de 24 épisodes (elle sera divisée en 3 parties de 8 épisodes) a été lancé avec un épisode percutant, dans lequel le spectacle est volé (oh, quelle surprise) par la dynamique qui s’est formée entre Negan et Maggie. En même temps, la faim guette, les nouveaux méchants ne sont pas encore apparus mais ils ont l’air horrible, et la nouvelle grande communauté, le Commonwealth, n’est peut-être pas aussi “angélique” que nous le pensions.

La mise en scène/photographie de l’épisode est tout simplement incroyable, car les plans excellents et sombres nous transmettent un sentiment pessimiste et sombre. Les performances sont toujours remarquables et celle qui se démarque le plus du reste est celle de Negan-Jeffrey Dean Morgan. Le scénario de l’épisode n’a rien de terrible, mais le geste de Negan à la fin semble avoir des répercussions sur la suite des événements… ?

La mission

La faim est à son comble et les femmes du groupe se rendent dans une base militaire remplie de marcheurs pour rassembler des fournitures. Dans une série de scènes littéralement silencieuses, Maggie, Carol, Rosita, Magna, Kelly et Lydia rassemblent ce qu’elles peuvent trouver et l’envoient aux autres qui attendent au sommet du bâtiment. Mais les morts se réveillent, obligeant tout le monde à gaspiller de précieuses munitions, mais heureusement sans aucune perte humaine.

Lire aussi :

L’Alexandrie semi-désintégrée

L’équipe retourne dans une Alexandria à moitié désintégrée (un vestige de la guerre avec les “Whisperers”), où se trouvent les anciens compagnons de Maggie, Duncan, Frost et Agatha. Le problème de la nourriture est énorme, car les réserves seront épuisées d’ici une semaine, comme le souligne Gabriel. La seule solution est celle suggérée par Maggie, qui consiste à fouiller dans son ancien repaire, le Meridian.

Mais ses souvenirs là-bas sont terrifiants, car un jour, alors qu’ils étaient tous partis en mission, ils sont revenus pour trouver le village massacré ! Ceux qui ont fait ça, les faucheurs, attaquent toujours la nuit et quand ils le font, vous êtes déjà mort. Maggie propose une mission suicide, à savoir reprendre Meridian, une proposition que seule une petite majorité désapprouve.

Le métro.

Au milieu d’une tempête nocturne, l’équipe composée de plusieurs membres, avec Negan comme guide (il connaît la ville), se réfugie dans un métro. Le Neagan indésirable n’est pas “entendu” au sein du groupe, car tout le monde veut continuer dans les ténèbres, et non se reposer.

L’interrogatoire

Le quatuor composé de Yumiko, Ezekiel, Eugène et Princesse est dirigé vers un avant-poste de la République, où ils subiront ensuite des heures d’interrogatoire, chacun individuellement, en présence de deux officiers sévères et sous le regard du garde géant, Mercer. Les questions de cette évaluation des nouveaux résidents potentiels du Commonwealth portent même sur leur ancien code postal ! S’ils ne réussissent pas l’évaluation et passent au niveau deux, ils devront la repasser.

D’autre part, l’épisode nous rappelle qu’Ezekiel n’est pas en grande forme, affecté par sa grave maladie. Le quatuor voit que l’avenir ne s’annonce pas brillant là-bas, et ils deviennent tous convaincus qu’ils doivent faire tout ce qu’il faut pour s’échapper.

Les sacs remplis de personnes mortes

L’équipe composée de Maggie, Daryl, etc., tombe sur une rangée de morts empilés dans des sacs, et l’un d’entre eux est si silencieux qu’il a failli mordre Gage, un personnage secondaire. Mais Negan était là pour lui et l’a sauvé. À un moment ou à un autre, il y a l’explosion de Negan, qui (à juste titre) en parle à Maggie, qui lui dit de faire attention aux marcheurs.

Negan est laissé à l’écart de tout ce théâtre de l’absurde par Maggie, qui fait dictatorialement ce qu’elle veut, comme il le dit. Negan dit toutes les bonnes choses sur Maggie, comment elle l’a traîné jusqu’ici pour le “tuer” indirectement, jusqu’au moment où il se réfère à Gleen comme à un “chien”. Le coup de poing qu’il reçoit de Daryl est juste, tout comme la menace de Maggie de le tuer s’il continue.

Le plan d’évasion

C’est l’observation des gardes par Princesse qui leur permet de s’échapper de leur prison. Yumiko et Eugene “dressed” ; les gardes conduisent les deux autres vers la sortie avec beaucoup de succès jusqu’à ce qu’ils voient le tableau où se trouvent les photos des personnes disparues. Là, Yumiko voit le message de son frère, qui est à sa recherche, et annonce aux autres qu’elle restera à l’avant-poste de la République !

L’énorme opportunité manquée

Gage et Roy (l’autre personnage du deuxième tiers) s’enfuient avec les provisions de l’équipe, tout le monde accuse Negan, et une horde de walkers approche ! Comme ils sont très nombreux, ils n’ont qu’à monter dans le wagon qui les précède et s’enfuir. Les derniers à partir sont Negan et Maggie.

The Walking Dead : Bilan 11×01 – La grande occasion perdue de la rédemption !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *