Bridgerton 2 : C’est pour ça qu’il y a beaucoup moins de sexe dans la saison 2

Bridgerton 2 : C’est pour ça qu’il y a beaucoup moins de sexe dans la saison 2

pourquoi le nombre de scène hot ont été résuit ?

Le showrunner de Bridgerton Chris Van Dusen et les protagonistes ont expliqué pourquoi dans les nouveaux épisodes, les scènes hot ont été beaucoup réduites par rapport à la première saison : c’est un choix narratif.

Si vous avez déjà vu ou regardez ces jours-ci les nouveaux épisodes de Bridgerton diffusés le vendredi 25 mars sur Netflix vous vous serez rendu compte que, par rapport à la première saison, dans cette deuxième saison il y a beaucoup moins de sexe . Non pas que la tension entre les deux protagonistes Anthony ( Jonathan Bailey ) et Kate Sharma ( Simone Ashley ) fasse encore défaut, mais une approche plus romantique a certainement été préférée. Certains, habitués aux cascades qu’on a vu Daphné ( Phoebe Dynevor ) et Simon ( Régé-Jean Page ) faire dans le cycle inaugural, peuvent ne pas aimer cette direction (nous, à vrai dire, on s’en moque) qui est naturellement la résultat d’undécision créative très spécifique . Le showrunner de la série, Chris Van Dusen , a défendu ce choix et, s’adressant à RadioTimes.com et à d’autres journalistes, a expliqué pourquoi nous avons vu moins de scènes chaudes dans la deuxième saison de Bridgerton .

Bridgerton 2 : Moins de sexe, plus de romance, voici pourquoi

L’un des éléments qui a rendu la première saison de Bridgerton si populaire l’an dernier, avouons-le, a été la très forte attirance entre la jeune recrue Daphné et le beau Duc de Hastings qui s’est traduite par plusieurs moments très intenses. Cette année, cependant, les téléspectateurs ont pu apprécier une histoire plus romantique , peut-être plus proche de l’ambiance des romans de Jane Austen dont l’auteure de la saga Bridgerton Julia Quinn a dit s’être inspirée.

« Pour nous, cela n’a jamais été une question de quantité », a expliqué Chris Van Dusen. « Notre approche de l’intimité dans la série est restée la même que dans la saison 1. Nous utilisons certaines scènes intimes pour raconter une histoire et faire avancer l’histoire . Nous n’avons jamais fait une scène de sexe juste pour le plaisir et Je ne pense pas que nous ne le ferons jamais ». L’histoire d’Anthony et Kate, en somme, pour le scénariste est très différente de celle de Simon et Daphné. « C’est une histoire différente, avec un but différent. Et ce projet m’a aussi attiré parce que je pouvais raconter des histoires d’amour différentes à chaque saison », a ajouté le scénariste.

Qu’en pensent Jonathan Bailey et Simone Ashley

Selon l’interprète de Kate, Simone Ashley, le choix de minimiser les scènes intimes serait tout à fait dans la lignée des personnages de Kate et Anthony . « Cela a beaucoup de sens parce que ces personnages sont si protecteurs envers leurs familles et si sincères quant à leurs devoirs et responsabilités, donc briser le moule n’aurait aucun sens pour eux « , a déclaré l’actrice. « Certaines scènes ont une signification très précise et quand quelque chose arrive enfin, je pense que les feux d’artifice les ont vraiment méritées « , a-t-il ajouté.

Toujours selon Jonathan Bailey la tension sexuelle entre les deux ne manque pas, elle s’explique seulement d’une manière différente. « Je pense que Kate et Anthony se sentent explicites dans la façon dont ils se sentent nus l’un devant l’autre. Je pense que c’est aussi une façon très intéressante et cérébrale d’explorer une sexualité innée, et je pense que c’est vraiment de bon augure pour les saisons à venir. Je veux dire , Bridgerton n’est pas seulement une question de sexe « , a conclu l’interprète d’Anthony.

Notez cette actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.