Dsn-dieppe Scène Nationale

(Cette annonce a été vue : 582 fois)


En 1954, François Truffaut publie dans Les Cahiers du Cinéma un texte pamphlétaire défendant le cinéma d’auteur contre le cinéma de grande consommation, dit de « qualité française ». Cet article est resté célèbre.
Truffaut l’avait intitulé : Une certaine tendance du cinéma français.
C’était une époque d’après-guerre... un temps à maintenir un certain souffle de résistance. Plus que jamais aujourd’hui, il nous faut, artistes, lieux de culture, publics, entrer en résistance... forts de ce que l’on veut montrer de soi, comme un bout de l’effort à fournir pour tenir debout.
Les populismes parlent haut, soutenant la peur de ce que l’on ne connaît pas et affirment, de façon péremptoire, le double recul du style et du propos, mettant en triste lumière « la bêtise qui pense ».
Ils se déplacent avec la rapidité de l’éclair et diffusent leurs pauvres idées encore plus vite. On les entend parler de tout... même de la vitesse du son.
Ils peuvent beaucoup, mais ne peuvent pas tout et n’oseront jamais faire la course avec un rêve ou trouver le moyen d’emprisonner un arc-en-ciel...
Car ce sont, notamment, les artistes et auteurs de notre saison 2013/2014, qui apporteront inventions et tonalités épicées, celles que l’on contemple la tête droite et levée, cultivant la différence, cherchant la précision des équilibres, entre compas et raison. Venus de tous pays, de toutes origines, hommes bleus de la culture, ils s’inscriront dans nos espaces connus et reconnus, mais aussi en un rayonnement territorial plus large et plus visible.
Ces rencontres, artistes–publics, régulières et revendiquées, aident à l’apaisement social de nos géographies, réconcilient politique, savoirs et émotions.
Nous vérifions chaque jour d’engagement qui est le nôtre, aux côtés d’artistes exigeants, catalyseurs de nos destins de femmes et d’hommes libres, que plus on élève le niveau de l’offre, plus celui de la demande s’élève.
Cela a un coût, certes, mais d’abord celui du courage et de l’indépendance... et comme répondait Sartre à un ministre de la culture, aujourd’hui oublié :
« Si la culture et l’éducation coûtent cher, alors essayons l’illettrisme ! ».
Accordons donc notre confiance à celles et ceux qui s’engagent sur le chemin de la résistance et rejoignez-nous, rejoignez-vous, en ces temps chaotiques, autour des nombreux et singuliers rendez-vous artistiques et culturels de cette belle et nouvelle saison de votre Scène Nationale !
Une saison pour toutes et tous, à sourire, chanter, réfléchir, appréhender le monde, mieux le comprendre et le vivre.
Ne nous éloignons surtout pas de ce que nous ne pouvons imaginer !
Philippe Cogney, directeur.

Infos pratiques


Il n'y a pas de lien vidéo pour ce lieu culturel
Cet annonceur n'a pas d'événement en cours

Dsn-dieppe Scène Nationale

Quai Bérigny 76374 Dieppe

Contact : _ - Tél : 02 35 82 04 43

Site internet : 


CONTACTER LE DIFFUSEUR PAR E-MAIL

Tous les éléments sont à remplir obligatoirement
image de protection