Théâtre De La Commune

(Cette annonce a été vue : 251 fois)


Catégorie(s) : Salles de spectacle

Le 1er juillet 1997, Didier Bezace devient le nouveau directeur du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers.
L'histoire de Didier Bezace est étroitement liée à celle du Théâtre de l'Aquarium qu'il a habité pendant plus de 25 ans. La compagnie qu'il a contribué à fonder avec Jean-Louis Benoît et d'autres, s'installa au début des années 70 à la Cartoucherie de Vincennes où Didier Bezace construit un travail entre recherche et répertoire, découvrant parfois des auteurs et des textes peu connus.

Avec La femme changée en renard de Garnett, Les heures blanches de Camon, Conversations entre Marguerite et le président et plus récemment Le Piège de Emmanuel Bove et Péreira prétend de Antonio Tabucchi, il adapte des textes qui n'étaient pas destinés à la scène et les transforme en œuvres théâtrales. "La littérature romanesque aborde les problèmes de la vie d'une autre manière. Avec les textes entre littérature et théâtre, je me balade sur un terrain plus fragile. Cette recherche me passionne, mais il faut avoir des projets, vouloir raconter des choses aux gens. Si un grand auteur rentre dans ce projet, il faut le faire, et si c'est un auteur peu connu, il faut le faire aussi."
Comme dans La Noce chez les petits-bourgeois suivi de Grand'peur et Misère du IIIème Reich de Bertolt Brecht, Le Piège de Emmanuel Bove et Pereira prétend de Antonio Tabucchi, Didier Bezace aime les pièces où "l'ambiguïté, le silence, le mensonge et le doute jouent avec les âmes".
Aujourd'hui à la tête d'un Centre Dramatique National, Didier Bezace continue au Théâtre de la Commune "ce qui a fait (son) identité : travail de découverte, recherche, création". Pour sa première saison à Aubervilliers, il a choisi d'axer la programmation autour de trois thématiques : C'est pas facile, ça va aller et Ailleurs, autrement ça va aller, le premier cycle évoquait les gens ordinaires devant des événements extraordinaires, la responsabilité des petites gens devant l'Histoire; ça va aller parlait de la vie ordinaire des gens d'aujourd'hui; enfin, Ailleurs, autrement nous emmenait plus loin, dans un espace propre aux artistes qui le créent...
Le théâtre, dit Didier Bezace, est un lieu où l'on se regarde, avec ironie, plaisir, émotion, se débattre dans ses histoires. Ces cycles forment une trame à l'intérieur de laquelle les spectateurs sont invités à explorer les différentes pièces, au rythme qui leur convient, comme un voyage dans l'univers qui se dessine au fil des spectacles.

L'identité forte qui s'affirme dès la première saison au Théâtre de la Commune par ces cycles, vient de la résonance des textes entre eux, renforcée par la présence d'une même équipe artistique. D'autre part, elle est renforcée à travers ces parcours, par la recherche d'une relation nouvelle avec les spectateurs; un nouveau lien avec le public, où chaque spectacle doit faire ses preuves. Des parcours de spectacles (deux ou trois sur une journée ou un week-end), des débats, des rencontres, des projections de films, accompagnent la programmation et incitent le spectateur à venir au théâtre, non comme en consommateur d'un spectacle, mais en voyageur et acteur d'un parcours de théâtre et de pensée.
La deuxième saison s'articulait autour de la thématique "Masculin, Féminin"; la troisième autour du bonheur : "C'est mieux que rien ; quelques questions sur le bonheur".

Des créations, un travail important sur le théâtre contemporain, une volonté de donner aux spectacles leur "chance" en les programmant sur des durées de plus en plus longues, une recherche d'un public de plus en plus étendu, la volonté de retrouver avec la ville et ses habitants une relation forte, tels sont les points forts développés par le projet de Didier Bezace.
Enfin, plusieurs tranches de travaux pris en charge en majeure partie par l'Etat, la Région et le Département, avec une maîtrise d'œuvre de la Ville d'Aubervilliers, permettent de rénover le théâtre, dans un souci de sécurité et d'un accueil plus convivial du public (entrée du théâtre rue Edouard Poisson, rénovation des gradins et des loges de la petite salle dès 1997, rénovation de la grande salle en 1998/99...).

Infos pratiques


Il n'y a pas de lien vidéo pour ce lieu culturel
Cet annonceur n'a pas d'événement en cours

Théâtre De La Commune

2, Rue Edouard Poisson 93300 Aubervilliers

Contact : Billetterie - Tél : 01 48 33 16 16

Site internet : www.theatredelacommune.com


CONTACTER LE DIFFUSEUR PAR E-MAIL

Tous les éléments sont à remplir obligatoirement
image de protection